Harcèlement scolaire : le rôle des Grand-Parents

Harcèlement

Le harcèlement scolaire est encore difficile à aborder, malgré une mise en lumière ces dernières années. La psychopraticienne et fondatrice des centres , Emmanuelle Piquet (1), éclaire les Grand-Parents dans le rôle qu’ils peuvent jouer face à ce phénomène.

 

Grand-Mercredi – Quelle est votre définition du harcèlement scolaire ?

Emmanuelle Piquet – C’est une escalade. Il s’agit d’un groupe d’enfants de plus en plus en puissance face à un enfant de plus en plus faible. Il n’y a pas de petits faits car, à partir du moment où il y a souffrance, il y a harcèlement.

 

Y a-t-il des signes qui ne trompent pas ?

Les dimanches soirs compliqués sont des signes. Les veilles de rentrée scolaire également, où l’enfant se sent mal. A chaque mois de septembre, l’enfant espère que cette année se passera bien. Bien souvent, le harcèlement a juste pris des vacances et revient à la rentrée.

 

Quel rôle peuvent jouer les Grand-Parents face au harcèlement scolaire ?

Généralement, les enfants se confient plus à leurs grand-parents qu’à leurs parents, auxquels ils ont peur de faire de la peine. Il y a plus de distance avec les grand-parents. Ces derniers gardent souvent les secrets de leurs petits-enfants, ils sont donc plus en confiance.

 

« Il s’agit de lui apprendre à se défendre, sans jamais agresser » Emmanuelle Piquet.

 

Les Grand-Parents doivent-ils intervenir ?

Oui, mais en prenant en compte l’avis de leur petit-enfant. En parler aux parents n’est pas toujours la bonne solution, car l’enfant risque de ne plus jamais se confier. Aller voir les harceleurs n’est pas une bonne option non plus.

Il vaut mieux réfléchir à la façon dont l’enfant pourrait répondre et agir face à ses harceleurs. Il s’agit de lui apprendre à se défendre, sans jamais agresser.

Si les grand-parents se sentent déconnectés du monde de l’école, ils peuvent demander de l’aide aux cousins-cousines.

 

Comment grandissent les enfants harcelés à l’école? Quel genre d’adultes font-ils ?

Il existe de nombreuses difficultés pour ceux qui n’ont pas réussi à s’en sortir par leurs propres moyens. Comme, par exemple, avoir du mal à trouver un emploi, être moins payé que les autres ou peiner à s’engager dans une relation sentimentale.

Le monde de l’entreprise peut être difficile à appréhender pour eux. On retrouve les tyrans de la cour de récréation à la machine à café.

 

Peut-on se défaire du harcèlement scolaire ?

Complètement ! Bien que ce ne soit pas facile, il existe des façons de briser ce cercle vicieux. Il faut avant tout décider de ne plus être une victime et parvenir à riposter. Les solutions viennent de l’enfant lui-même, il est inutile de faire les choses à sa place.

(1) Emmanuelle Piquet auteur du livre Te laisse pas faire ! Aidez son enfant face au harcèlement à l’école, aux éditions Payot.
Retrouvez la conférence TED d’Emmanuelle Piquet sur les moyens de défense face au harcèlement scolaire ici !

A lire aussi : Halte à votre surcharge mentale ! 

 

Partagez cet article avec vos ami(e)s
       

Dear Grands-Parents, devenez parfaits en vous inscrivant ici !


Fermer et retourner à l'article

Des idées de cadeaux