Je donne, tu donnes, il donne, nous donnons, vous donnez, ils donnent

Imaginez un peu que vous toquiez à ma porte un mercredi après-midi. Imaginez que je vous ouvre (c’est possible aussi). A votre avis, que découvririez-vous ? Une Granny possiblement coiffée de trois barrettes fantaisie dépareillées, un sautoir de perles en bois multicolores autour du cou, le DVD de « La Reine des neiges » sur pause et trois Petits-Enfants greffés à la jambe droite.

Jouer avec eux, comme vous, j’adore ça. Je ne dis jamais « non » à une dînette pour les doudous, ni à une partie de cache-cache jusque dans le cagibi. Je vous rassure : il m’arrive aussi d’être prise d’une furieuse envie de leur apprendre quelque chose « pour la vie ». Un truc qui dure plus longtemps qu’une séance de découpage de rouleaux d’essuie-tout, si vous voyez ce que je veux dire. Exemple : savoir donner. Pas prêter : DONNER. Un bonbon au copain de maternelle qui n’en a jamais dans son goûter. Un feutre à paillettes qu’on possède en double et sur lequel lorgne la voisine de classe. Un pull trop petit qui fera sans doute un heureux s’il est déposé au bon endroit.

Dans la foulée des cloches de Pâques, je vais donc m’y coller, en montrant à ma jeune tribu qu’un sac de jouets devenus inutiles redistribué aux bonnes œuvres ou une pièce tendue aux scouts pour leur calendrier annuel est un premier pas vers la générosité. Car si les papas et les mamans sont bien trop occupés pour cela, moi je pense à ces petits réflexes qui suivront mes Petits-Enfants toute leur vie.

       

Dear Grands-Parents, devenez parfaits en vous inscrivant ici !


Fermer et retourner à l'article

Des idées de cadeaux