Les Grand-Mères maternelles sur tous les fronts

grand-mère

Il n’est pas rare que les Grand-Mères maternelles soient plus souvent sollicitées que les paternelles quand il est question de leurs Petits-Enfants. Décryptage en 3 raisons.

 

Beaucoup d’attente pèse sur leurs épaules

D’abord, les futures mères attendent énormément de leur propre mère. Cette dernière est donc plus présente pendant la grossesse et au moment de la naissance. Cette implication donne le ton de la relation Grand-Mère/Petit-Enfant. Soutien et conseils sont très attendus au tournant, d’autant plus quand il s’agit du premier enfant.

 

Une double maternité

Avec cette présence renforcée, la Grand-Mère maternelle a une relation quasi maternelle avec ses Petits-Enfants. C’est comme si elle était doublement mère. Dans leur inconscient, les jeunes mères considèrent que leur propre mère s’occupera mieux de leurs enfants. Elles accordent donc plus facilement leur confiance à celles qui les ont élevées.

 

L’évolution de la relation

Avec le temps, les Grands-Parents et les Petits-Enfants sont passés d’une relation hiérarchique à une relation de coopération. On attend de la Grand-Mère maternelle qu’elle marque les esprits et transmette énormément à sa tribu. Elle est bien souvent ravie de le faire, et finit par s’impliquer d’elle-même. Les attentes de sa fille ne sont plus aux commandes.

 

Les indices qui prouvent que vous êtes une Grand-Mère maternelle très sollicitée :

  • Vous êtes attendue comme le Messie pour jouer avec vos Petits-Enfants
  • On vous demande de transmettre toutes les valeurs de votre arbre génialogique
  • Vos conseils sont parole d’Évangile
  • Vous êtes appelée à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit
  • Vos marques d’affection sont très attendues

A lire aussi : 5 conseils pour photographier vos Petits-Enfants

Partagez cet article avec vos ami(e)s
       

Dear Grands-Parents, devenez parfaits en vous inscrivant ici !


Fermer et retourner à l'article

Des idées de cadeaux