Faire attention à tous ces petits maux - Grand-Mercredi
BOUTIQUE

Faire attention à tous ces petits maux

3 minutes
maux

Avec le temps, vous accumulez les petits tracas physique au compteur. Rien de grave, mais un avis médical ne serait pas du luxe. Tour d’horizon des maux liés à l’âge.

L’ostéoporose
Chez les femmes, comme chez les hommes, la masse osseuse diminue avec le temps. Passé le stade de la ménopause, les femmes voient ce phénomène s’accélérer. Le risque ? La fracture. “Je me suis cassée le poignet en tombant dans les escaliers. Les examens médicaux ont tout de suite révélé que la cause était l’ostéoporose”, se souvient Marie, 65 ans.
Pour limiter les dégâts, la nutrition et l’activité physique sont primordiales. Privilégiez les produits laitiers et intégrer l’exercice physique à votre quotidien. Prenez les escaliers et faites des étirements.

Quand vous êtes avec vos Petits-Enfants : vous leur apprenez les os principaux du squelette humain. Situer le tibia, la clavicule, le fémur, et ensuite : distribution de bisous !

Les problèmes gastriques
Le transit et la digestion peuvent ralentir avec l’âge. Conséquences : ballonnements, maux de ventre, et même nausées peuvent survenir. “Après chaque repas, j’ai systématiquement mal au ventre”, constate Agnès, 62 ans. En fait, le bol intestinal peut rester plus longtemps dans l’estomac et donc provoquer ces douleurs.
Pour que le système digestif fonctionne bien, la flore intestinale doit être variée. Evitez donc les plats préparés qui déséquilibrent et appauvrissent le microbiote.

Quand vous êtes avec vos Petits-Enfants : vous leur enseignez l’art de manger lentement. Mâcher, prendre conscience des saveurs et des textures demande du temps. Lancez un concours de celui qui finira le dernier son assiette.

L’arthrose
Souvent dû à l’excès de poids, il est le fléau des plus de 50 ans. “Cela fait plusieurs années que j’ai de l’arthrose aux genoux. Certains jours, la douleur est très présente”, illustre Yves, 66 ans. Pour combattre la douleur, il faut bouger ! Marchez, faites du vélo, nagez… Peu importe, mais l’activité physique est primordiale. Le combat se joue aussi dans l’assiette. Optez pour des poissons gras ou des crustacés, riches en oméga 3 aux vertus anti-inflammatoires.

Quand vous êtes avec vos Petits-Enfants : faites une grande marche dans la nature. Avant de partir, installez une application de podomètre sur votre téléphone : vous saurez combien de pas vous avez effectué.

La cataracte
Ce trouble de la vision met du temps à se former. Au début, il n’engendre aucune gêne visuelle. Au fil du temps, la perception des couleurs devient fade et la vision est voilée. “Je ne m’en suis pas aperçu tout de suite. J’ai mis du temps à observer les premiers symptômes”, admet Jeanne, 68 ans. La cataracte est souvent détectée grâce à un examen de la vue. Une opération chirurgicale est nécessaire pour en venir à bout. La procédure est banale.

Quand vous êtes avec vos Petits-Enfants : vous leur expliquer la phrase du Petit Prince « on ne voit bien qu’avec le coeur. L’essentiel est invisible pour les yeux ».

À LIRE AUSSI