Laissez moi vous présenter : monsieur le Sapin

C’est quand même un truc de fou… Chaque année, à Noël, il y en a toujours un qu’on oublie. Posé dans un coin, docile et silencieux, forçant l’admiration de tous, c’est le seul à ne pas trinquer au champagne. Pire : les cadeaux qu’il garde à son pied ne sont même pas les siens. J’ai nommé : le sapin.

Aujourd’hui, donc, je m’insurge ! Il est grand temps de faire exister celui sans qui Noël ne serait pas une vraie fête. Voici comment, moi, j’ai fait :

 Déjà, j’ai cherché avec mes Petits-Enfants qui était VRAIMENT le sapin que nous avions choisi. Un « sapin-sapin » ou un épicéa ? Un Nordmann ou un Nobilis ? Pour le savoir, lisez donc ça !

Age, taille, lieu de naissance, nom du pépiniériste, kilomètres parcourus jusqu’à la maison… : nous avons tout noté dans un carnet ! Et, surtout, nous l’avons baptisé : cette année, j’ai l’honneur de vous présenter… Alain ! Alain le sapin.

Puis, avant de le faire crouler sous les boules et les guirlandes, il a fallu deviner sa couleur favorite : doré ou rouge ? Vert comme lui ou blanc comme neige ? Préfère-t-il un flocon géant ou une étoile sur sa tête ?

Pour partager l’histoire d’Alain avec toute la famille, je l’ai faite écrire et dessiner à mes Petits-Enfants. Le jour J, les présentations se feront encore plus facilement !

Et après ? Poubelle ? Certainement pas ! Alain a droit à une seconde vie grâce au recyclage. Exemple juste ici ou .  Allez, Alain… Tu reprendras bien un peu de bûche ?

Partagez cet article avec vos ami(e)s
       

Dear Grands-Parents, devenez parfaits en vous inscrivant ici !


Fermer et retourner à l'article

Des idées de cadeaux