À découvrir : l'école au Sénégal - Grand-Mercredi
BOUTIQUE

À découvrir : l’école au Sénégal

3 minutes

En dépit du travail des ONG et des efforts consentis par le pays, le système éducatif du Sénégal est toujours confronté à des défis importants et à de fortes disparités régionales en terme de scolarisation et de niveaux d’acquis des apprentissages. Et pourtant, les enfants représentent l’avenir ! En effet, un enfant qui apprend à lire et à écrire pourra participer pleinement au développement de son pays.

C’est pourquoi, en parrainant Thioumbe, Grand-Mercredi vient en aide aux familles et aux enfants dans le domaine de l’éducation par le biais de 2 leviers, sur lesquels s’appuie l’équipe de Vision du Monde pour favoriser l’accès à l’éducation des enfants de Diokoul.

La Case des Tout-Petits – La case de tous les savoirs

Au Sénégal, les outils ludiques dont disposent les enfants pour leur éveil ne sont pas identiques à ceux des enfants européens qui, très tôt, se familiarisent avec des formes et des couleurs. Cela oblige donc les enfants du Sénégal à fournir un effort supplémentaire de compréhension et d’adaptation pour accéder aux sciences modernes.

C’est alors qu’interviennent les Cases des Tout-Petits, des structures similaires aux écoles maternelles qui offrent un cadre d’apprentissage pour les 2 à 5 ans. À l’initiative du Président sénégalais Abdoulaye Wade, ces écoles visent à éveiller les enfants et à les préparer aux connaissances modernes. À ce jour, on compte trois Cases des Tout-Petits à Diokoul. Elles se situent à Diokoul Mbelbouck, à Dioly Mandakh et à Nguer Mandakh. Ainsi, les enfants bénéficient d’un ensemble d’outils pédagogiques, dont des activités d’éveil, d’éducation, de santé, de culture et d’initiation qui les guident vers leur entrée en école primaire.

Au-delà d’agir sur l’éducation, les Cases des Tout-Petits ont un impact concret sur la vie de la communauté et en particulier sur le bien-être des enfants : conscientes des changements à l’œuvre pour l’éducation de leurs enfants, les familles de Diokoul constatent que leurs enfants sont enthousiastes à l’idée de se rendre tous les matins à la Case des Tout-Petits et s’engagent donc à prendre soin de la structure et à participer à l’encadrement des enfants lorsque cela est nécessaire.

Le projet Unlock Literacy – De l’importance de la lecture 

Lire c’est s’évader des péripéties qui rythment notre quotidien, c’est partir pour un monde inconnu et pouvoir se laisser porter par une histoire. Des contes aux romans fantastiques, la lecture est un vrai moyen, pour les enfants de Diokoul, d’accéder à des connaissances et de découvrir, de vivre des aventures à travers des personnages de fiction.

C’est pourquoi, au Sénégal, les plus grands, dont Thioumbe, bénéficient d’un accompagnement dans leur apprentissage de la lecture : le Unlock Literacy. Avant l’entrée en vigueur de ce projet, au sein des zones géographiques du Sénégal dans lesquelles intervient Vision du Monde, seulement 1% des enfants savaient lire, d’après les chiffres du forum convergences 2018

L’objectif est donc d’encourager l’apprentissage de la lecture tout en stimulant l’épanouissement des enfants. Il ne s’agit pas seulement d’apprendre aux enfants à lire, c’est aussi un apprentissage social et culturel. Par ailleurs, des clubs de lecture ont été créés dans les villages et sont animés par des volontaires locaux. 

Si Thioumbe et les enfants de Diokoul sont au coeur de notre parrainage, Vision du Monde vise à sensibiliser les familles à l’importance de la scolarisation et de la lecture.