Apprenez à vos Petits-Enfants à être libre ! - Grand-Mercredi

Article

Apprenez à vos Petits-Enfants à être libre !

Se sentir libre est le travail de toute une vie. Mais si vos Petits-Enfants expérimentent dès le départ le sentiment de liberté, la vie leur paraîtra encore plus simple à traverser.

Avec quatre petits-enfants en moyenne, les Grands-Parents observateurs que vous êtes, décèleront très vite les particularités des uns et des autres. Et c’est là que vous intervenez : faites de ces particularités leurs plus beaux atouts, c’est ce qui leur donnera envie de croire en eux.

L’astuce de Grand-Mercredi : avec un simple jeu de mime qui marche pour tous les âges, demandez leur de se mimer ! Vous aurez des surprises.

LE PETIT ATELIER DES ÉMOTIONS

Pour être libre, il faut se connaître. Connaître et savoir expliquer ses émotions est un des passages obligés pour se sentir libre. Apprenez aux plus grands de la tribu à parler de leurs émotions.

Dès 3 ans : tous en rond, chacun doit jouer la peur, la tristesse ou la joie.

Dès 5 ans : demandez à vos Petits-Enfants d’ajouter un adjectif ou une émotion à côté de chaque personnage qu’ils dessinent. C’est passionnant de voir son Petit-Fils dire de son papa «joyeux», de sa Grand-Mère «heureuse» ou de sa soeur «en colère» !

Dès 5 ans : La petite pièce de théâtre permet d’apprendre à vos Petits-Enfants à traduire les émotions des personnages qu’ils jouent.

S’ils prennent le réflexe de nommer l’émotion des autres, ils sauront nommer la leur très vite.

LIBRE DE VOLER, NAGER, CHANTER

Parfois, ne donner aucune consigne dans un jeu permet tout simplement d’encourager le sentiment de liberté. Donnez-leur un cours de nage libre ! Chacun choisit sa nage, et on est même autorisé à en inventer une. Inculquez-leur le chant libre ou la danse libre, le tour de magie libre etc…

LE DESSIN DE LA LIBERTÉ 

La liberté est tellement peu palpable. La dessiner peut permettre à vos Petits-Enfants d’exprimer un besoin de liberté, ou au contraire un sentiment de liberté. Au début de l’été, lancez un concours en proposant à tous vos Petits-Enfants de dessiner la liberté. Le soir, on expose tous les dessins, et chacun des Petits-Enfants vient raconter ce qu’il a dessiné. Ce soir-là, les parents sont autorisés à préparer un apéro complètement libre !

Ne soyez pas surpris de devoir goûter des brochettes de fraises Tagada aux olives ou une fougasse fourrée au Nutella.

Vous aimerez aussi...