L'arrivée du printemps : activités à faire avec des enfants
BOUTIQUE

Nos astuces pour un été réussi

6 minutes

L'été pas à pas !

Il n’y a que vous pour faire ça. Prendre le temps d’expliquer l’arrivée de l’été : pourquoi les cerisiers sont en fleurs et les raisins presque mûrs; combien la patience est d’or face à Mère Nature; à quel point les animaux peuvent nous en apprendre de belles sur…la vie. Sans vous presser, exactement comme vous savez le faire, gratifiez vos petits-enfants de ces trois moments au temps suspendu, pour passer en douceur d’une saison à l’autre.

– Réviser ses classiques. Quand vous étiez petite, les planches Deyrolle tapissaient vos salles de classe et peut-être même votre chambre. Depuis, la célèbre institution en a fait des livres d’activités pour que vous puissiez à votre tour apprendre à vos petits-enfants comment se plantent les haricots, reconnaître les fruits mûrs et faire la différence entre courge et courgette. Rétro à souhait, l’ouvrage (dès 9 ans) a le même charme suranné que le cabinet de curiosités parisien où il est né et dont il faudra, un jour, pousser la porte en famille. Le grand livre d’activités Deyrolle

– Installer un poulailler dans le jardin. Avoir des poules n’est plus le seul privilège des fermiers et le plaisir d’en savourer les oeufs frais encore moins! Farmili (qui vend et livre aussi des poules) est le spécialiste attitré des apprentis fermiers les plus patients, disposant de quelques mètres carré pour qu’au moins un couple de gallinacées s’épanouisse dans un vrai poulailler vendu en kit. Au chant du coq, attendez-vous à voir gambader quelques paires de bottes en pyjama, panier à la main… Poulailler personnalisable à partir de 249€; poule à partir de 15€. www.farmili.com

– Leur fabriquer une marelle. Une vingtaine de carreaux cimentés posés sur l’herbe, ce qu’il faut de peinture pour aller de TERRE jusqu’à CIEL, et les craies jadis usées sur les trottoirs attendront sagement l’hiver prochain. Résultat poétique et temps d’occupation maximal.

– Prendre l’air avec les oiseaux migrateurs. On n’est parfois pas grand chose face à la nature… Il est un jeune garçon qui en a fait l’expérience en donnant son nom  un conte célèbre : “Nils Holgersson – Au pays des Oies Sauvages”. Si jamais le thermomètre d’avril vous rappelle qu’il ne faut pas les découvrir d’un fil, et si les parents n’ont pas encore trouvé 5 minutes pour tout leur dire sur la migration et le réchauffement climatique, branchez votre lecteur DVD ! 1h30 de dessin animé plus tard, les questions fuseront et vous aurez toutes les réponses…, vous !

Et puisque votre patience avec eux est sans limite, je suis prête à parier qu’il vous en restera encore assez pour décortiquer avec eux ce célèbre proverbe : « Tout vient à point à qui sait attendre ». Même le printemps !

À LIRE AUSSI