Et si on ralentissait pour que la route soit belle ? - Grand-Mercredi
BOUTIQUE

Et si on ralentissait pour que la route soit belle ?

3 minutes

Estimez-vous heureux : un peu plus et je me retrouvais les quatre fers en l’air sans pouvoir vous écrire aujourd’hui.

Le week-end dernier, tandis que je baladais innocemment Chloé en poussette, une trottinette à moteur nous a doublées telle une fusée ! Ma jupe en mousseline a pris vingt plis d’un coup et ma Petite-Fille en a lâché son goûter…Mais où diable filait donc cet énergumène pour être si pressé ?

Certes, dans la rue, je suis davantage tortue que lièvre. Et jamais il ne me viendrait à l’idée de me jucher sur pareil engin dans la ligne droite qui me conduit chaque semaine jusqu’aux bureaux de Grand-Mercredi. Mais cet épisode en dit long sur notre rapport au temps. Gagner du temps, aller plus vite, ne plus perdre une minute, se dépêcher… : pour quoi, finalement ? Que valent ces minutes gagnées ?

Que les aficionados de ces bolides aérodynamiques ne m’en tiennent pas rigueur, mais nous avons aujourd’hui encore beaucoup à apprendre de la slow life. La Fontaine avait raison : « Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage ». Et comptez sur moi pour faire passer le message à mes Petits-Enfants.

 

Le guide de la mobilité d’aujourd’hui
à retrouver ICI 

À LIRE AUSSI