Êtes-vous un Hypergrand-Parent ? - Grand-Mercredi

Article

Êtes-vous un Hypergrand-Parent ?

Si s’occuper de ses Petits-Enfants maintient la forme, trouver un juste équilibre, est aussi important pour la santé morale ! Aujourd’hui, les Grands-Parents sont constamment sollicités. Certains se sentent débordés, et négligent leur vie sociale, d’autres oublient leur épanouissement personnel… Retour sur un phénomène de plus en plus commun. 

Les “Hypergrands-Parents”, qu’est-ce que c’est ?

Ce sont des Grands-Parents particulièrement aimants, qui valorisent le bonheur de leur famille, mais qui sont parfois trop investis. Ceci, au détriment d’un sentiment de surmenage qui découle d’une fatigue physique intense. 

Eh oui, ceux qui pensent que le rôle des Grands-Parents se limite à aller au parc et emmener les enfants au manège se trompent complètement. Être Grand-Parent et garder ses Petits-Enfants ne sont pas choses faciles. Il y a toutes sortes de missions à effectuer : transmettre son goût pour la lecture, ne pas oublier les règles de politesse ou encore se déguiser en Reine des Neiges pour animer un goûter de jour de pluie…

Et, si désormais près de la moitié des enfants est gardée par leurs Grands-Parents au moins une fois par semaine, on comprend que cela peut entraîner une “grand-parentalité excessive” chez certains. À noter que ce terme ne désigne pas le nombre d’heures passées avec les Petits-Enfants, mais plutôt l’engagement à fournir des services de garde de manière régulière, tout en effectuant des tâches ménagères ou autres.

Souhaitez-vous savoir si vous êtes considéré comme un Hypergrand-Parent ? 

  • Est-ce que vous vous jetez dans les bras de vos Petits-Enfants avant même de prendre le temps de saluer vos enfants ?
  • Est-ce qu’il vous arrive de dire “mon bébé”, oubliant verbalement de préciser qu’il s’agit en réalité de votre Petits-Enfants ?
  • Pensez-vous à vos Petits-Enfants du matin au soir ?
  • Vous arrive-t-il de ressentir de la culpabilité et avez-vous l’impression de ne pas “faire assez” avec eux ?
  • Vous arrive-t-il d’accepter de les garder alors que vous êtes dans une situation de fatigue extrême ?
  • Parlez-vous de vos Petits-Enfants à tout bout de champs ?
  • Dites-vous à vos enfants qu’ils devraient se comporter de telle façon ou telle façon ?

ATTENTION…

Si la majorité de vos réponses à ces questions est “oui”, peut-être devriez vous lâcher un peu de lest… Apprendre à savoir dire “non”, être à l’écoute de vous-même et prendre du temps pour vous, c’est l’essentiel pour continuer à profiter de vos Petits-Enfants sans mettre votre santé mentale et physique en péril ! 

AU PROGRAMME :

Des astuces et conseils pour vos Petits-Enfants

Des idées d’activités pour toute la famille

Des dossiers pour vous aider à décoder le monde d’aujourd’hui

Et bien plus…

visuel-newsletter