La défiscalisation : on en parle - Grand-Mercredi
BOUTIQUE

La défiscalisation : on en parle

Faire un don à une association peut avoir ses avantages. Grâce à la défiscalisation, la somme que vous avez envoyée est en réalité réduite. Explications.

Les dons effectués au profit d’organismes d’aide à la personne en difficulté vous donnent droit à une réduction importante. La réduction d’impôts est en effet égale à 75% des versements effectués, à condition de ne pas dépasser la somme de 531 euros de dons.

Par exemple : un don de 100 euros ne vous coûte en réalité que 25 euros.

En outre, si le montant total des dons versés est supérieur à 20% de votre revenu imposable, vous pouvez reporter l’excédent sur les cinq années suivantes. A noter qu’un reçu fiscal vous sera adressé à partir de 7,62 euros minimum de dons.

Le prélèvement à la source ne change absolument rien. Tous les dons effectués jusqu’au 31 décembre 2018 ouvrent droit à une réduction fiscale en 2019. Concrètement : vous faites un don en 2018, vous déclarez vos revenus et votre don au printemps 2019, et l’Etat vous restitue votre déduction fiscale en septembre 2019.

Pour bénéficier de cette défiscalisation, l’association en question doit répondre à ces critères :

  • être à but non lucratif
  • ne pas fonctionner au profit d’un cercle restreint de personnes
  • être un organisme philanthropique, éducatif, scientifique, culturel ou qui aide à la valorisation du patrimoine ou de l’environnement
  • être reconnu comme étant d’utilité publique
  • les sommes reversées à des organismes d’Etat membre de l’Union Européenne ou en Islande et Norvège ouvrent aussi droit à la déduction d’impôts
Fermer et retourner à l'article