Le Best of de vos questions de Grands-Parents - Grand-Mercredi

Article

Le Best of de vos questions de Grands-Parents

Nous avons eu envie de compiler toutes vos questions. Les plus amusantes, les plus intelligentes, les plus incroyables, les tristes comme les joyeuses mais surtout, les plus récurrentes. (Vous êtes sans doute l’auteur de l’une d’elles… on partage avec vous nos réponses).

Corinne, 57 ans : A quel âge mes Petits-Enfants peuvent venir passer une semaine entière sans leurs parents en vacances ?

GM : Dès leur plus jeune âge à condition que les parents le sentent ! Tout est une question de confiance entre les 3 générations. Les Grands-Parents sont sereins, les parents aussi et devinez quoi ? Les Petits-Enfants seront sages comme des images.

Isabelle, 58 ans : J’ai peur de prendre mes Petits-Enfants seule sans nounou ou l’aide des parents. Suis-je normale ?

GM : Nous avons cette question tous les jours et répondons toujours la même chose : un bon Grand-Parent est un Grand-Parent qui écoute qui il est et ne dépasse pas ses limites.

 En d’autres termes : si vous êtes ingénieuse, créative ou originale mais un peu stressée, concentrez-vous sur votre qualité car c’est ce que vos Petits-Enfants retiendront !

Colette & Gilles, 60 et 62 ans : Nous nous occupons beaucoup de nos Petits-Enfants, en allant les chercher à la sortie de l’école, en leur faisant faire les devoirs ou encore les cours de tennis du mercredi. Parfois, on se demande si ce n’est pas trop pour leur équilibre ?

GM : Le juste équilibre est clé dans la relation entre les générations “Grands-Parents” et les générations “parents” , chacun doit jouer son rôle. Les parents veillent au quotidien à ce que les enfants soient heureux, et se construisent sereinement.

 En d’autres termes : les Grands-Parents ont le recul d’apporter un œil différent, du temps sacré, une complicité mais ça n’est jamais trop, tant que les parents ne sont pas effacés.

Personne ayant voulu rester anonyme : Puis-je offrir un téléphone portable à ma Petite-Fille pour pouvoir l’appeler tous les jours ?

GM : Certainement pas, chère Madame. Si les parents n’ont pas donné de téléphone à leur fille de 7 ans, c’est qu’il y a une raison !

 L’avis de Grand-Mercredi : De manière générale, les grandes décisions de ce genre, on les laisse aux parents !

Paul, 71 ans : Est-ce normal que mes Petits-Enfants soient plus proches de leur Grand-Mère malgré mon implication ?

GM : Monsieur, les Petits-Enfants ne sont pas plus proches ou moins proches d’un Grand-Parent : ils construisent au fur et à-mesure une relation, différente selon les étapes de leur vie, avec leurs Grands-Parents. Un Grand-Père est souvent celui vers qui on se tourne en grandissant pour avoir un avis, un éclairage. Un Grand-Père est souvent celui avec qui on partage une passion, une collection, une soirée… 

Pour développer ça : créez des rituels à partager avec vos Petits-Enfants !

Jean-Jacques & Annie, 57 et 55 ans : Nous sommes tout jeunes Grands-Parents, mobilisés et disponibles, mais n’avons encore jamais gardé nos Petits-Enfants alors que nos amis gardent sans cesse les leurs ! Que pourrions-nous mettre en place pour les avoir plus souvent ?

GM : Beaucoup de parents ne confient pas dès le départ leurs enfants et il faut respecter cela. Menez votre vie, vos enfants ne doivent pas avoir le sentiment que vous réclamez, ou n’attendez que ça. En revanche, continuez de leur dire que vous êtes prêts, le jour venu.

 Un chiffre qui peut soulager : les Petits-Enfants passent en moyenne la première nuit chez leurs Grands-Parents à 2 ans.

Florence, 61 ans : Mes enfants divorcent car mon fils a rencontré quelqu’un. Il laisse ma belle-fille et 3 enfants derrière lui et j’ai peur que nous ne nous voyions plus, les enfants et moi. Comment assurer mon rôle alors que ma belle-fille ne veut plus entendre parler de mon fils ?

GM : Laissez du temps au temps. N’essayez pas de précipiter les choses, ne pensez pas que vous pouvez sauver l’harmonie familiale, pour le moment c’est en pause. Veillez à préserver vos Petits-Enfants et à soulager leur mère. Créez des moments où vous les extirpez de leur quotidien, des pauses magiques, des moments rien qu’à vous. Progressivement, votre belle-fille pensera à vous appeler, autant que vos Petits-Enfants vous réclameront. Dans le brouhaha, incarnez la stabilité.

Vous aimerez aussi...