Le sens de la fête - Grand-Mercredi

Épisode 2

Le sens de la fête

‘‘ Anniversaires confinés, boums et cousinades annulées…
Nos Petits-Enfants n’ont pas eu souvent l’occasion de s’éclater cette année. Le deuxième épisode de notre série est fait pour eux… et pour vous ! En piochant dans nos idées, redonnez-leur le goût de la fiesta.
Vive la bamboche.
‚‚


Et maintenant...


Il faut ré-alimenter leur petit moteur 

Catherine Verdier*, psychologue spécialiste des enfants et adolescents, explique combien ils ont d’abord besoin de se sentir libres.

« Pour stimuler le sens de la fête chez les enfants, il est important de les laisser jouer – seuls ou avec des adultes – et de leur proposer des activités d’exploration, de découverte, d’apprentissage ludique. Un enfant festif est un enfant qui a l’esprit et le cœur plus légers ; ce petit moteur doit être ré-alimenté, car il a perdu de son énergie à cause du cadre strict imposé par la crise sanitaire.

La fête, c’est aussi se tourner vers les autres, plutôt que vers ses propres angoisses. À chacun sa façon de s’ouvrir vers l’extérieur, quitte – même ! – à faire des bêtises. Et s’ils ont tous pris l’habitude de faire attention au port du masque, notamment en présence des grands-parents, il ne faut pas hésiter à les rassurer sur le fait qu’il y a aujourd’hui moins de danger à se réunir en famille. Les tenir au courant de la situation et leur expliquer pourquoi les obligations diffèrent d’une période à l’autre contribue à les apaiser ».

(*) Auteur de « 50 activités bienveillantes pour prévenir le harcèlement scolaire » (Larousse).

LES 4 CLÉS D’UNE

Une déco qui en jette

Grâce à cette astuce infaillible et pas chère : le coup des couvertures de survie froissées et punaisées aux murs (ou aux arbres). De quoi changer n’importe quel endroit en dancefloor de Saturday Night Fever… et éblouir tout le quartier !

Une lumière maîtrisée

Les discothèques l’ont bien compris : pour faire danser tout le monde, mieux vaut un peu de pénombre. Idéal pour réveiller le John Travolta qui sommeille en chaque invité, même le plus timide ! Guirlandes lumineuses, lampes tamisées et jeux de lumière seront vos meilleurs alliés. Boule à facettes bienvenue (toujours !).

Un buffet où picorer

Exit le repas à table, le taboulé et le gâteau à étages. Pour inciter petits et grands à danser, on reste debout : place au buffet de finger food ! Mini-croques, allumettes au fromage, muffins salés, boulettes, tapas, feuilletés… Tellement plus pratiques !

Une playlist familiale

La vôtre, à nulle autre pareille, et composée par tous les membres de la famille. Avec, dans le lot, la chanson qui met de bonne humeur, la chanson qui rebooste, la chanson qui annonce le dessert, sans oublier… celle qui dit « je t’aime » !

 Bonne idée, je partage !

ON VOUS MET SUR LA

Pour créer votre playlist familiale, inutile de farfouiller des heures dans le portable de chacun ou de brancher trois douzaines de câbles ! Connectez-vous à Spotify, créez un compte gratuitement (pas besoin d’abonnement) et cliquez dans la colonne de gauche « Créer une playlist ». Simple, non ?

LA PETITE

FAMILIALE

Véritable rituel festif et signe d’appartenance, la chorégraphie familiale entretient l’esprit de corps au sein de la tribu. Raison de plus pour :

1.

Choisir une musique entraînante, connue de toutes les générations (« La Macarena », ça marche toujours)

2.

Attribuer à chaque petit groupe (parents, enfants, grands-parents…) un enchaînement de gestes (bras en l’air, tours sur soi-même, moulinets, godille du bassin…). Si on est un nombre pair, on forme des duos : c’est plus marrant !

3.

S’amuser à inventer un mouvement qui caractérise le plus gourmand de la famille (se frottant le ventre), le plus timide (se cachant les yeux un pas sur deux), etc…

4.

Demander à un « grand » de jouer les répétiteurs en bord de piste, pour guider les plus petits.

S’entraîner régulièrement, pour impressionner le jour J !

 Bonne idée, je partage !

LE THÈME

Une soirée déguisée, c’est LA façon de réussir votre fête à tous les coups. Alors oui, certains vous diront « J’ai pas d’idée », mais voici une solution vraiment amusante, y compris pour les plus réfractaires…

Pour stimuler l’imagination des petits et des grands, optez donc pour un thème autour d’une lettre de l’alphabet (à piocher au hasard). Exemple : si vous tombez sur la lettre B, chaque invité devra venir déguisé en un objet / personnage / aliment… commençant par B. Et on peut déjà vous dire qu’un boulanger croisant un bernard-l’ermite qui tape la causette avec Barbie-princesse aux abords des platines, ça brise la glace illico ! 

PS : Le catalogue d’idées se trouve dans… le dictionnaire, pardi ! Même les moins inspirés trouveront leur idéal, quelle que soit la lettre !

L’ATELIER

À proximité du buffet, installez un « bar à cocktails » pour que vos Petits-Enfants puissent faire comme les grands. Entre les rondelles de fruits, le sucre cristal, l’eau pétillante, les sirops, les pailles et les glaçons, glissez quelques fiches-recettes (cela évitera les mélanges hasardeux).
Nos deux mix fétiches :

1.

L’Arc-en-ciel : 1/2 verre de jus d’orange + 1 trait de grenadine + 1/2 verre de limonade (teintée au colorant alimentaire bleu)

2.

Le Pink Lemonade : 2/3 de jus de pomme + 1 trait de sirop de fraise + 1 filet de jus de citron + 2 fraises en morceaux + 1 rondelle de citron + glaçons.

 Bonne idée, je partage !

LES LIVRES QUI ÉVEILLENT LE

Mes Premiers airs de disco

Gründ

Un livre sonore pour que les petits puissent être de la fête (avec Dalida et Claude François) sans veiller trop tard. Leur oreille musicale appréciera aussi sans doute les versions Jazz, Rock, Hip-hop et Chanson française.
Dès 1 an.

Voir

Edmond – La fête sous la lune

Pastel – L’École des loisirs

Dans le Grand Châtaignier, chacun a sa façon bien à lui de faire la fête. L’ours Edouard et Georges Hibou montrent à Edmond l’écureuil comment s’y prendre…
Dès 4 ans.

Voir