Lettre à une grande Dame... - Grand-Mercredi
BOUTIQUE

Lettre à une grande Dame…

2 minutes

Ce matin, j’aurais dû vous parler de mémoire. Vous m’excuserez, je le sais, de prendre un peu de répit avant que de m’y consacrer…

Je ne pouvais passer sous silence le drame survenu hier soir à Notre-Dame de Paris.
Combien d’entre nous ont déjà foulé son parvis ?
Combien êtes-vous à avoir dénombré les gargouilles ou regardé la Seine depuis cet édifice avec vos Petits-Enfants ?
Qui ne leur a jamais conté, avec force dessins, l’amour de Quasimodo pour Esmeralda ?

Bien au-delà de sa symbolique religieuse, cet édifice parisien fait partie de l’Histoire avec un grand H, de même qu’il s’est inscrit dans notre histoire de Grand-Parent.
Alors oui, aujourd’hui, je m’emploierai à raviver ce souvenir dans le cœur et l’esprit de mes enfants et Petits-Enfants. Pour que vive un peu plus la mémoire du temps et celle de ceux qui l’ont bâtie.
Même abîmée, leur dirai-je, Notre-Dame restera celle que Victor Hugo décrivait comme « une vaste symphonie de pierre ». Ce n’est pas rien. Et c’est de cette même symphonie dont nous devrons parler à la toute jeune génération qui nous accompagne.

À LIRE AUSSI