Petits-Enfants : comment leurs transmettre les valeurs essentielles ? - Grand-Mercredi
avenir de ses petits-enfants

Article

Petits-Enfants : comment leurs transmettre les valeurs essentielles ?

Quand on devient Grand-Parent, on commence forcément à penser à l’avenir de ses Petits-Enfants. Comment épargner pour préparer leur futur ? Comment leur transmettre ? Réponses avec votre Banque Populaire Auvergne-Rhône-Alpes.

Vos Petits-Enfants ont des rêves, et vous voulez les aider à les concrétiser. Voici les différentes manières de le faire.

Epargner

Vous êtes un Grand-Parent encore actif et vous souhaitez mettre de côté pour vos Petits-Enfants ? Votre capital ne vous permet pas de lui faire un don ? Ou, simplement, vous souhaitez y aller petit à petit ? Votre Banque Populaire Auvergne-Rhône-Alpes dispose de nombreuses solutions d’épargne, comme par exemple des livrets d’épargne qui favorisent l’économie locale et qui participent à l’essor économique de la région. Pour chaque euro que vous versez sur votre compte, 1 euro est redistribué en financement des entreprises, artisans ou commerçants locaux. Une belle manière de penser au futur de vos Petits-Enfants, et à celui des autres, tout en restant « local ». Renseignez-vous auprès de votre conseiller.

Donner

Vous pouvez commencer par ce que l’on appelle des “présents d’usage”. Il s’agit de donner, dès que vous le souhaitez (au moment des fêtes, par exemple), des sommes d’argent illimitées à vos Petits-Enfants, pourvu qu’elles soient en proportion avec vos revenus. Ces présents d’usage n’ont pas besoin d’être déclarés.
Si vous souhaitez faire des dons pour plus conséquents, il faudra alors les déclarer. Voici les différentes règles à connaître : tous les quinze ans, vous pouvez donner, à chaque Petit-Enfant, 31 865 euros sans impôt (63 730 euros pour un couple). Il peut s’agir d’argent, de biens immobiliers, ou encore de parts de SCI. Cette somme sera alors exonérée d’impôts. Si vous avez moins de 80 ans et que vos Petits-Enfants sont majeurs, vous pouvez également faire un don, mais cette fois uniquement sous forme d’argent, de 31 865 euros supplémentaires.

De génération en génération

Vous pouvez aussi, par exemple, signer, devant un notaire, un document qui figera la valeur des biens au moment de la donation. Ce qui signifie que si vous donnez 10 000 euros à votre Petit-Fils, qu’il investit et que cet argent “devient” 30 000 euros, vos autres héritiers ne pourront pas réclamer leur part sur les 30 000 euros.
Si vous léguez un bien immobilier, pensez également au démembrement : la nue-propriété revient aux Petits-Enfants et l’usufruit aux parents, par exemple.

Enfin, vous pouvez également préciser sur votre testament quel montant ou quel bien vous souhaitez léguer à vos Petits-Enfants. Dernière option : léguer à vos enfants, en précisant qu’ils devront eux-mêmes léguer ce bien ou cet argent à leurs propres enfants. Ainsi, vous vous assurez, par exemple, qu’une montre ou qu’une propriété familiale reviendra à vos Petits-Enfants.