Piquer aux scouts leur « journée cacahuète » - Grand-Mercredi
BOUTIQUE

Piquer aux scouts leur « journée cacahuète »

lettre de granny cacahuète

Les camps de louveteaux ne jurent que par ce jeu indémodable et porteur de « vraies valeurs », comme on dit aujourd’hui. Cousins, cousines, neveux, jeunes voisins en transit et même la baby-sitter si on veut…: toute la maisonnée est invitée à inscrire son prénom sur un bout de papier qu’il enroule avec un élastique autour d’une cacahuète (pas celles de l’apéritif, plutôt celles que l’on donne aux singes, sans quoi la partie n’est pas près d’avoir lieu…). Le tirage au sort est fixé à l’heure du petit-déj’. Alors, toute une journée, on doit redoubler de petites attentions pour celui/celle qu’on a tiré(e) au sort…sans se faire repérer. Pas évident quand on entreprend soudain de lui étaler sa serviette sur la plage, de privilégier les passes fastoches au foot ou d’étendre le linge à sa place… Pour vous, néanmoins, calme et entraide garantis.

Fermer et retourner à l'article