Pour tous les petits-enfants qui vont à l'école - Grand-Mercredi
BOUTIQUE

Pour tous ceux qui vont à l’école

Petits-enfants école

Mes chères amies,

J’ai une bonne nouvelle pour vous. Afin de donner à nos Petits-Enfants un peu de coeur à l’ouvrage en cette veille de rentrée, j’ai développé une véritable « méthode de Grand-Mère ».
Vous dire que je me suis creusé la capeline des heures durant serait exagérer. Mais ma méthode est toute simple et utilisable par toutes : je leur offre à chacun LE livre que j’ai lu, à leur âge, lors de chaque rentrée en classe (…ou tout comme, ma mémoire n’étant – comme moi ! – plus toute jeune !).

Bien évidemment, il faut m’imaginer en train de surfer sur le web en vue de remettre la souris sur le bon titre desdits ouvrages. Mais rien n’est impossible grâce à Internet ! Invention si géniale qu’elle me permet en quelques clics de « diffuser » à mes Petits-Enfants un peu de ce que fut mon époque, tout en leur offrant ce que leurs Parents appellent « un cadeau intelligent » (comme si j’étais la Reine des babioles !) et symbolique. Ce qui, vous en conviendrez, n’est pas rien quand on s’apprête à franchir une nouvelle étape dans sa vie scolaire ou étudiante.

Ainsi, à celles et ceux de ma tribu qui rentrent ENFIN en maternelle, et qui n’ont de cesse de me demander « C’est comment, l’école ? », j’offre Youpi à l’école. Ce petit chien qui nous accompagnait autant que Tchoupi le fait de nos jours.

Pour les « grands » de CP, impatients (ou pas!) d’apprendre à lire autre chose que les panneaux de signalisation et les pubs d’abribus, je glisse dans leur valise au retour des vacances un livre que nous avons toutes dévoré : les célèbres Rémi et Colette.

Pour mes Petits-Enfants qui étrennent leur cartable en classe de CE1 ou CE2, je mise sur une valeur sûre qui vous rappellera forcément autant de souvenirs qu’à Paul et moi : Lisons de belles histoires. A commander chez son libraire ou sur Internet.

Enfin, pour les CM1 et CM2, c’est avec les aventures de l’infaillible Club des 5 ou encore Les Quatre filles du Docteur March que je fais mon petit effet !

J’ai bien cru que les choses allaient se gâtaient pour mes Petits-Enfants ados qui – on le sait – ont une nette tendance à l’éternelle insatisfaction. J’ai pourtant déniché la perle rare, en leur commandant carrément le livre correspondant à mon année d’entrée au collège : 1960, le livre de ma jeunesse  (Une collection qui marche pour toutes les années, à vous de trouver l’année où vous rentriez au collège)).

Quant au lycée, je fourbis déjà mes armes pour mon Petit-fils Boris, qui y entrera l’an prochain : d’office, ce sera Madame Bovary. Rien de tel que Flaubert et l’histoire de la vie pour succomber aux charmes des années Lycée !

J’en suis encore loin mais, si parmi vous, certaines affichent leur fierté de voir leur Petite-fille ou Petit-fils entrer en fac de médecine, sachez que ma méthode fonctionne aussi très bien. Je suis sûre et certaine que les étudiants de l’époque ne passaient pas la porte d’un amphi sans avoir sur eux LE bouquin indispensable à ce grand saut dans l’inconnu. Procurez-le vous sur Internet : ils seront sidérés d’avoir dans leur bibliothèque, tel un talisman, le « manuel star » d’il y a 40 ans.

Naturellement, j’assortis ce petit geste symbolique d’un coup de fil à chacun d’eux. Juste pour leur dire que leur Grand-Mère est aussi passée par là (l’odeur des cahiers neufs, de la blouse repassée, du doudou dans le sac et de la boule au ventre à l’idée de ne pas être avec « la bonne maîtresse »). Et je raccroche en leur jurant qu’eux et moi sommes unis contre vents et marrées, pour franchir les portes de l’école comme de l’université.

Je peux le dire : cette petite invention est ma grande fierté du moment. Ma manière bien à moi de m’asseoir avec eux sur les bancs de l’école.

 

À LIRE AUSSI


Fermer et retourner à l'article