Nos belles histoires - Grand-Mercredi
BOUTIQUE

Nos belles histoires

5 minutes

Grand-Mercredi a décidé de donner la parole à des nounous professionnelles car ce sont elles les mieux placées pour parler de leur métier qu’elles adorent !
Chez O2, elles sont recrutées rigoureusement : il y a des tests et des entretiens sélectifs. Elles sont formées pour prendre soin de vos Petits-Enfants. Elles suivent un parcours de formation obligatoire aux gestes de premiers secours, à la prévention des accidents domestiques et piétons, la préparation des repas équilibrés, sans oublier la formation à la méthode O2 basée sur deux axes : l’éveil et la sécurité. Ne culpabilisez pas de vous faire aider par une nounou ! Se faire aider, c’est normal. Des Nounous, des Parents et des Petits-Enfants témoignent régulièrement comme Suzanne, Héloïse et Jules qui ont pris la parole pour raconter leurs meilleurs souvenirs…

Heloïse, 37 ans,
maman d’Hugo (5 ans) et d’Eugénie (3 ans)

L’été dernier, nous avons pour la première fois confié nos deux enfants en même temps à mes parents. Ils étaient arrivés à un âge plus autonome, c’était le bon moment ! Même si mes parents étaient fous de joie de les avoir, je ne voulais pas qu’ils sortent fatigués de leur semaine avec les enfants. Comme je savais qu’ils n’auraient même pas envisagé de demander de l’aide, j’ai pris les devants et leur ai proposé qu’une nounou O2 vienne quelques heures par jour les aider pour l’heure du bain et du dîner. Passer par des professionnels était pour moi rassurant. Et j’ai eu raison.

La personne qui est venue aider mes parents était très douce avec les enfants et a pris tout de suite les choses en main. Mes parents ont pu profiter du temps où les enfants étaient avec la nounou O2 pour s’occuper tranquillement de leur jardin. A la fin de la semaine, j’ai retrouvé mes parents et mes enfants en pleine forme. Ils m’ont raconté tous les jeux auxquels ils avaient joué ensemble. Et pour les prochaines vacances, ma mère m’a spontanément proposé d’avoir à nouveau ses Petits-Enfants avec la même nounou …

Jules,
8 ans, aîné d’une fratrie de 3 enfants de 3 à 8 ans :

Depuis la naissance de mon petit frère, Véronique vient chaque été aider ma mamie quand on passe nos vacances chez elle. On commence à bien la connaître. Chaque soir, quand c’est l’heure du bain, elle nous fait faire chacun à notre tour le petit train avec elle.
Elle fait la locomotive et on fait le wagon. Et c’est parti pour aller dans la baignoire. Là, elle nous raconte des histoires qu’on ne connaît même pas ! Ensuite, comme je suis le plus grand, j’ai le droit de mettre le couvert, pendant que mamie emmène ma sœur et mon frère fermer le portail au fond du jardin. C’est notre rituel du soir !

Suzanne,
nounou depuis 2015 chez O2

Après avoir été assistante maternelle pendant cinq ans, j’ai été embauchée par O2. Ils m’ont fait passer un entretien rigoureux pendant lequel beaucoup de questions m’ont été posées sur mon expérience. O2 m’a formée à la prévention des accidents et aux gestes de premiers secours.
La formation, supervisée par un spécialiste des métiers de la petite enfance, s’est poursuivie par des cours sur l’éveil, la bien-traitance et la sécurité qui va de la surveillance de prise de médicaments à la prévention des risques au domicile. Des sujets essentiels quand on s’occupe des enfants.

Ce que j’apprécie chez O2, c’est que nous sommes très bien encadrés. La famille chez qui nous allons garder des enfants est choisie en fonction de notre personnalité, pour être sûr que tout se passe bien dès le début. Une personne de chez O2 peut nous accompagner le premier jour pour nous présenter à la famille, lui poser des questions et faire ensemble le tour de la maison. Quand je garde des enfants qui passent leurs vacances avec leurs Grand-Parents, ce que j’aime, c’est la relation qui se noue aussi bien avec les enfants qu’avec les Grands-Parents.
Pour O2, c’est important. Ils mettent d’ailleurs à notre disposition des outils pour réaliser plein d’activités géniales à réaliser avec les enfants.

 

Profitez pleinement
de vos petits-enfants,
cliquez-ici

À LIRE AUSSI