Rencontre : qui sont ces Grands-Parents qui élèvent leurs Petits-Enfants ?

Article

Rencontre : qui sont ces Grands-Parents qui élèvent leurs Petits-Enfants ?

Coup dur ou véritable appel du cœur, qui sont ces Grands-Parents “miracle” qui par la force des choses se voient confier du jour au lendemain la garde de leurs Petits-Enfants à plein temps ?

Ces Wonder-Grands-Parents peuvent bien se prévaloir de deux grands atouts. Le premier, ils sont à même, par leur statut, de consacrer à leurs Petits-Enfants plus de temps, et, le second, ils n’en sont pas à leur première expérience d’éducation. C’est que du bonus, avec une grande dose de patience et d’amour ! Alors, qui sont-ils ?

Ces Grands-Parents « relais »

Il y a les Grands-Parents relais, ceux qui accueillent leurs Petits-Enfants par intermittence, soit pour soulager les parents ou l’enfant d’une situation difficile, soit quand il faut apaiser les tensions familiales au plus vite. Comme Annie, Grand-Mère câlin d’une Petite-Fille de 7 ans :

« En accord avec ses parents, j’accueille ma Petite-Fille 1 semaine par mois. Elle est atteinte d’hyperactivité sévère, et lorsqu’elle a besoin de se reposer l’esprit (et quand ses parents ont besoin de reprendre des forces), je la prends chez moi. Cela lui apporte un certain équilibre qui jusqu’à aujourd’hui fonctionne très bien. Chacun y trouve son compte, et moi je suis comblée !”

Ces Grands-Parents « espoir »

Il y a les Grands-Parents espoir qui peuvent prendre la place des parents dans l’éducation de leurs Petits-Enfants, pour des raisons pratiques ou familiales, en l’absence de tout conflit. Comme Myriam, mamie pratique d’un Petit-Fils de 17 ans :

“J’élève mon petit-fils depuis plusieurs années. Ces parents vivant à l’étranger et exerçant un métier qui leur demande de voyager à travers le monde, la meilleure décision pour ce petit loup c’était de rester vivre avec nous, ses Grands-Parents. Avec mon mari, nous n’avons pas hésité une minute. Et lui non plus ! Ces parents rentrent le voir une fois tous les deux mois. Nous vivons dans une bulle d’amour que nous ne regrettons pas du tout.”

Ces Grands-Parents « miracle »

Et il y a les Grands-Parents miracle qui, souvent, suite à des circonstances dramatiques, ont recueilli leurs Petits-Enfants à bras ouverts. Comme Judith, super Grand-Mère de deux Petites-Filles de 8 et 11 ans :

“Cette décision a changé ma vie et celle de mes petites-filles. Pas facile de grandir avec des parents qui ne peuvent pas s’occuper de vous comme ils le devraient. Je suis fière de ce qu’elles deviennent après tout ce qu’elles ont dû traverser. Même si cela n’a pas toujours été joyeux, beau et facile, je fais de mon mieux pour les préserver, les éduquer, les consoler et les aimer de tout mon cœur !”

AU PROGRAMME :

Des astuces et conseils pour vos Petits-Enfants

Des idées d’activités pour toute la famille

Des dossiers pour vous aider à décoder le monde d’aujourd’hui

Et bien plus…

visuel-newsletter