Archives des apprentissage - Grand-Mercredi

Article

Vos Petits-Enfants fêtent leur 7 ans ? Ils entrent (enfin) dans l’âge de raison !

Traditionnellement, on a coutume de fixer l’âge de raison à sept ans. En réalité c’est une période de la vie plus longue qui se situe entre l’enfance et la pré-adolescence. Période charnière de la jeunesse, elle est appelée « Latence » en psychanalyse. Grand-Mercredi vous en dit plus sur les changements qui accompagnent le passage d’un enfant au fameux âge de raison, pour les filles comme pour les garçons.

L’âge de raison ou l’âge du changement

L’âge de raison c’est avant tout un moment de grande curiosité et de développement pour l’enfant, et notamment intellectuelle. Il commence peu à peu à distinguer des notions plus complexes de la vie, qui l’éloignent de l’enfance. Il apprend aussi à reconnaître le bien du mal, la justice de l’injustice.
Il commence également à raisonner, cela signifie pour les parents qu’il devient désormais possible de s’adresser à sa raison. C’est aussi à ce moment qu’on se rend compte à quel point les enfants grandissent (vite) !

Bien qu’il s’affirme et qu’il commence à évoquer des choix qui lui sont propres, l’enfant de sept ans ne gagne pas forcément en indépendance ni en responsabilité. En effet, l’autonomie à cet âge fait peur, tout naturellement et plus que jamais. Les enfants ont donc besoin de l’aide des personnes adultes qui l’entourent, les parents et les Grands-Parents en priorité. Profitez-en, il en sera autrement la crise d’adolescence venue !

Le besoin d’être accompagné

Mais le passage à l’âge de raison est marqué par une étape contradictoire : devoir s’engager dans le monde des adultes, puisque l’enfant a bien compris que c’est ce qu’on attendait de lui, mais d’un autre côté il a une peur réelle de décevoir.
L’âge de raison est donc marqué par cette contradiction et c’est pour cela que les adultes devront encadrer l’enfant pour le faire avancer et évidemment pour lui donner confiance en lui, à l’école comme à la maison.

C’est enfin à l’âge de raison qu’il faut motiver intellectuellement les enfants et essayer de nouvelles activités pour leur faire découvrir un maximum de choses. A cet âge c’est la stimulation qui fait et fera toute la différence dans son développement.

Lorsque vos Petits-Enfants soufflent leurs sept bougies, une nouvelle étape est franchie, faites-en un jour vraiment spécial qui marquera leur souvenir pour longtemps !

Qu’est-ce qui intéresse un enfant de sept ans ?

Comme nous l’avons dit, l’âge de sept ans marque un petit tournant dans la vie d’un enfant. Il commence à se désintéresser de certaines choses, et à s’intéresser à de nouvelles. Voici ce qui les intéressera plus qu’avant :

– Les jeux de construction.
Les enfants de cet âge commence à avoir une bonne perception du monde qui les entoure, et c’est alors qu’ils vont l’intégrer dans leur imaginaire de jeu. Vous pouvez leur proposer les jeux qui nécessite de construire des villes, des maisons de poupées…

– Les jeux de société.
Vous pouvez tout à fait commencer à leur apprendre des jeux à jouer en famille, c’est important de leur montrer qu’il y a des règles à suivre et à respecter, et aussi leur apprendre à gagner et perde. Et puis les jeux de société sont l’occasion de passer un très bon moment tous ensemble !

D’ailleurs, découvrez nos sélections des meilleurs jeux à faire en famille !

Vos petits-enfants font des activités extra-scolaires et pas forcément celles que vous auriez naturellement imaginées : du judo ou du rugby pour votre petite-fille et du dessin ou de la danse pour votre petit-fils… Grand-Mercredi vous explique pourquoi il ne faut pas être surpris par les choix de ses petits-enfants.

1) Respecter leur choix : une activité extra-scolaire est avant tout un loisir. Quel qu’il soit, il est impératif de respecter les choix de vos petits-enfants et dans un second temps de les encourager.

2) Il n’y a pas de règles pré-établies : les activités ne se féminisent pas et ne se masculinisent pas non plus. Filles ou garçons, toutes les activités doivent leur être accessibles sans prérequis.

3) Favoriser l’apprentissage : au-delà de l’activité en soi, les enfants apprendront d’autres notions. Prenons l’exemple de la danse pour un petit garçon, c’est un formidable moyen de développer l’expression corporelle ou d’apprendre la gestion de l’espace.

4) Développer la force de caractère : s’épanouir dans une activité a priori réservée à des petites-filles ou à des petits-garçons c’est l’occasion de faire preuve de caractère et de faire respecter ses choix.

5) Multiplier les expériences : toutes les activités sont à essayer, peu importe l’activité choisie par vos petits-enfants car c’est bien dès leur plus jeune âge qu’il faut leur faire découvrir un maximum de loisirs.

Retenons l’essentiel : Chez Grand-Mercredi on encourage toutes les petites filles et tous les petits garçons à multiplier les expériences. C’est ainsi que vos petits-enfants se construiront.

 

Vous souvenez-vous des cartes de notre enfance ? Celles sur lesquelles nous avons passé des heures à apprendre les noms des régions, départements, villes, et qui étaient affichées en grand dans les salles de classe ?

Adeline, globetrotteuse, fondatrice du studio de création « Emile en Ville »  a réalisé des cartes déco-éducatives au style vintage, et bien sûr, adaptées aux 13 nouvelles régions françaises !

Rien de tel pour transmettre à vos Petits-Enfants, la manière dont vous appreniez à l’école !

Rendez-vous sur Emile en Ville en cliquant ici

Grand-Mercredi garantit que ce site est sécurisé.

Bouton inscription lettre de Grand-Mercredi

 

Vous aimerez aussi...