Archives des cinéma - Grand-Mercredi

Article

Les 5 personnages de Disney que vos Petits-Enfants rêvent de serrer dans leurs bras !

Qui n’a pas été baigné dans l’univers de Mickey Mouse toute son enfance ? Qui d’autre que vous pour faire découvrir ces dessins-animés merveilleux de Walt Disney à vos Petits-Enfants ? Tous les enfants ont besoin de s’identifier à un héros, et pour cela, les personnages de Disney en sont un bon exemple.

Grand-Mercredi a fait un petit sondage auprès des Petits-Enfants, et voici les 5 personnages, ces héros qui les font rêver.
Et bonne nouvelle, en cliquant ICI, vous profiterez d’une offre exceptionnelle pour gâter vos Petits-Enfants et leur faire le plus grand des cadeaux de Noël.

1. Mickey Mouse : La souris la plus célèbre est devenue la mascotte et le symbole de l’empire Disney. Mickey Mouse est un héros né qui fascine tous les petits-enfants, garçons comme filles. Enthousiaste et expansif, il a une vision optimiste de la vie. Mickey est amusant, original et taquin, malin et drôle !

Mickey Mouse

2. La Belle au Bois Dormant : Les contes de fée font rêver tous les enfants, la belle Aurore fait partie de ces princesses qui font l’admiration de toutes les fillettes : belle, gentille, naïve… elle attend patiemment son prince charmant.

La Belle au Bois Dormant

3. La Reine des Neiges : La fameuse chanson « Libérée, Délivrée » a marqué les esprits des petits et des grands : vos petits-enfants en sont fans ! Il est rare de voir une princesse dotée de super-pouvoirs. Au revoir l’image de la princesse qui n’a qu’un seul but : trouver un prince et avoir des tas d’enfants. Les enfants sont touchés par les valeurs familiales qui transparaissent à travers Elsa et sa soeur Anna.

La Reine des Neiges

4. Winnie l’ourson : Winnie est un personnage au grand coeur. Cet ourson est malhabile et gauche a pourtant une gaieté contagieuse et une joie de vivre qui fait la joie des petits et des grands !

Winnie l'ourson

5. Blanche Neige : Derrière une femme en difficulté, se cache une jeune princesse, éclatante de beauté qui sera révélée grâce à l’arrivée du prince, seul capable d’exposer sa véritable nature. Son seul souhait : un mariage amoureux avec son beau prince, comme toutes les petites filles en rêvent…

Blanche Neige

Grand-Mercredi vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d’année et pour quelles soient encore plus magiques, cliquez ICI!

On m’a soufflé que c’était la fête des Grands-Pères cette semaine.

Et si une bande dessinée était le cadeau idéal ?

J’ai découvert récemment que les BD pouvaient être lues dès le plus jeune âge par nos Petits-Enfants.

A partir de 3 ans, il y a Boule et Bill, décliné en mini. Dans cette version, notre jeune héros de 5 ans est déjà accompagné par son fidèle cocker Bill et son ami Pouf. Un format avec de grandes cases qui facilitent le déchiffrage de l’image et des textes. A retrouver chez votre libraire.

A  partir de 4 ans, je ne peux qu’officialiser l’arrivée dans leur vie des Schtroumpfs qui marque pour moi le début d’une grande histoire de collections, de personnages, et d’univers hyper amusants.

A partir de 5 ans, mon mari leur lit les vrais Boule et Bill et les premiers Tintin. Ils sont fascinés et je sais qu’ils demanderont très vite à les collectionner aussi.

A partir de 6-7 ans, tous vêtus d’un pyjama jaune et noir, ils m’ écoutent leur présenter les Dalton et celui qui deviendra le personnage favori des mes Petits-Fils, Lucky Luke.
Pas franchement adoré par mes petites princesses qui, elles, préfèrent Caterina, une petite fille qui nous rappelle à toutes les univers de La Guerre des boutons et de Peter Pan.

Dès 8 ans, mes Petits-Enfants se battent pour le Petit Nicolas en bande dessinée, qui n’a pas bougé depuis les années 60 et qui n’est pas près de se démoder, croyez-moi.

Enfin pour les plus grands, c’est un rendez-vous annuel entre leur Grand-Père et eux, un aller-retour pour la journée au Festival de la bande dessinée d’Angoulême  (cette année il a lieu du 25 au 28 janvier et c’est à 1H40 de TGV)
Objectif : revenir avec les albums des leurs héros préférés.
Succès garanti !

L’histoire que vos Petits-Enfants et vous allez adorer.

Depuis déjà plusieurs générations, la musique est bannie dans la famille de Miguel. Un vrai déchirement pour le jeune garçon dont le rêve ultime est de devenir un musicien aussi accompli que son idole, Ernesto de la Cruz.

Bien décidé à prouver son talent, Miguel, par un étrange concours de circonstances, se retrouve propulsé dans un endroit aussi étonnant que coloré : le monde des ancêtres, où il se lie d’amitié avec le sympathique arnaqueur Hector. Ensemble, ils vont accomplir un voyage extraordinaire qui leur révélera la véritable histoire qui se cache derrière celle de la famille de Miguel…
COCO est réalisé par Lee Unkrich (Toy Story 3), coréalisé par Adrian Molina (Monstres Academy) et produit par Darla K. Anderson (Toy Story 3).

 

Les Informations pratiques dont vous pourriez avoir besoin :
– Le film est conseillé à partir de 6 ans, mais il peut convenir pour des Enfants un peu plus jeunes aussi (à partir de 5 ans).
– Il dure 1H40 pile poil.
– La musique est joyeuse et entraînante, retenez les paroles pour les chanter avec vos Petits-Enfants dès la sortie !
– Vous pouvez emmener le Grand-Père, les Parents et les Petits-Enfants car toute la famille va adorer.

L’astuce de Grand-Mercredi :
Attendez vous à avoir un tas de questions de la part de vos Petits-Enfants sur l’histoire de votre famille !
Et prévenez le père Noël, vous risquez d’avoir des Petits-Enfants qui demandent une guitare pour Noel.

L’avis de Grand-Mercredi :
Ce film est plus qu’une histoire, c’est un devoir de Grands-Parents que de le montrer à ses Petits-Enfants.
Réservez votre place de cinéma avec nos équipes d’Allo Grand-Mercredi, choisissez votre date et nous nous occupons du reste !

Certaines Grand-Mères ont eu la gentillesse de donner leur avis sur le film, un grand merci à elles !

Longtemps, je me suis demandée si les dessins-animés de Walt Disney étaient vraiment faits pour toutes les générations.
Et puis, il y a quelques jours, j’ai comme certaines d’entre vous, eu la chance inespérée d’assister avec deux de mes Petits-Enfants à l’avant-première de « Coco ». Quel grand moment ! Se décarcasser pour Grand-Mercredi a aussi ses avantages, mine de rien !
Une histoire de famille avec un grand « F », où même les Arrière-Grands-Parents font partie du casting. Une perle, vous dis-je !

 

« Coco » est un must pour les jolies tribus qui sont les nôtres. Car derrière l’histoire du petit Miguel se rêvant musicien, se cache une vraie leçon de vie sur l’importance de l’héritage familial, les valeurs chères aux membres d’une même lignée et le rôle déterminant qu’ont pu jouer nos ancêtres.

 

Pour être tout à fait honnête, je n’avais pas encore fini le paquet de pop-corn de mes Petits-Enfants que, déjà, je m’interrogeais :  « Suis-je vraiment à la hauteur dans mon rôle de Grand-Mère ? » ; « Mes Petits-Enfants en savent-ils suffisamment sur mes propres parents ? » ; « Ai-je su leur transmettre l’essentiel ? ».
« Coco » a ce mérite : remettre les pendules à l’heure de toutes les générations.

Celles des Grands-Parents, qui tiennent le rôle principal en matière de transmission.
Celles des Parents, dont les passions peuvent aussi inspirer leurs enfants.
Celles des Petits-Enfants, qui ont tout à gagner en s’accrochant à leurs rêves, sans jamais oublier de suivre les conseils avisés de leurs aînés.
Un film à aller voir d’URGENCE, avant de partager en famille une séance de rattrapage spéciale « transmission ».

Je file : j’ai le Goncourt qui m’attend grâce au livre de famille que j’ai commencé à écrire !

Ps : Certaines d’entre vous ont eu la gentillesse de donner leur avis sur le film. Je profite de cette lettre pour les en remercier.
A regarder ici :

Informations pratiques : Coco, film d’animation Disney/Pixar de Lee Unkrich et Adrian Molina (1 h 40). Le 29 novembre au cinéma.

Et voilà…!

Bientôt la fin des vacances, la maison qui se vide et les Petits-Enfants qui repartent, direction… « la rentrée »!
Alors avant de les voir quitter le nid douillet de leur été avec vous, je ne saurais trop vous recommander d’exhausser pour eux un ultime rêve.
Dès le 22 août, dans votre cinéma CGR préféré, Tchoupi s’apprête lui aussi à reprendre le chemin de l’école.
Pourquoi ne pas jouer la carte de la surprise en emmenant ses premiers admirateurs voir sur grand écran leur personnage préféré enfiler son cartable ? J’imagine déjà leur tête…! Après tout, s’il y en a bien un qui a accompagné vos Petits-Enfants dès le plus jeune âge dans toutes les étapes de la vie, c’est bien lui !
Le manteau qu’on enfile tout seul, le pot comme les grands, la naissance de la petite soeur, le départ en vacances, les premiers pas dans la neige, la chasse aux crabes chez les Grands-Parents : c’est bien lui, leur héros de toujours, qui est sur le point de franchir le cap de la grande école.
Réservez-vite une place dans votre cinéma le plus proche, et marquez des points pour la rentrée qui approche. 
Les parents vous remercieront !
Et comme mes petits jeunes de Grand-Mercredi ne font plus rien au hasard, ils ont décidé de ne choisir que des salles de cinéma dont le volume sonore est spécialement adapté aux oreilles délicates du jeune public et où les fauteuils sont aussi confortables que ceux de votre salon ! Des géniiiiiiiiiies, vous dis-je !



 

Qui n’a pas été baigné dans l’univers de Mickey Mouse toute son enfance ? Qui d’autre que vous pour faire découvrir ces héros Disney merveilleux à vos Petits-Enfants ? Les enfants de tous âges ont besoin de s’identifier à un héros qui les inspire, et pour cela, les personnages des dessins animés Disney sont un bon exemple. On a fait un petit sondage auprès des Petits-Enfants de tous âges pour découvrir la liste de leurs personnages préférés des films Walt Disney, ceux qui les font rêver et qui mettent des étoiles dans leurs yeux…

Voici la liste des personnages de films Disney qu’ils préfèrent par catégorie, ceux qui les inspire, qu’ils ont vu à sur l’écran de la télévision, au cinéma ou en dessin dans leurs livres ! Princesse ou héros, à chacun son personnage préféré !

Comment s’appellent les personnages de Disney ?

  • Winnie l’ourson : un petit garçon, Jean Christophe, possède les peluches de Winnie et de ses amis. Avec eux, il vit de merveilleuses aventures dans la Forêt des Rêves Bleus dans une belle maison au fin fond de la forêt. Winnie est un personnage Disney au grand coeur. Malhabile et gauche, il a pourtant une gaieté contagieuse et une joie de vivre qui fait la joie des petits et des grands ! Ce film reste un classique à voir et revoir sur vos écrans pour suivre les aventures des personnages Coco Lapin, Tigrou, Bourriquet, Porcinet, Maître Hibou, Maman Gourou et Petit Gourou.
  • Mowgli : Un film classique pour tous âges ! Mowgli est bien sûr sur dans une catégorie de la liste ! C’est un enfant curieux qui est porté par l’insouciance de l’enfance et accueille les inconnus sans préjugé ni a priori: il s’identifie aux animaux qui croisent sa route et cherche à les imiter. C’est ainsi que chaque enfant construit son identité : en se projetant dans les adultes et en en imitant leur comportement. C’est aussi dans l’épreuve que Mowgli, comme tous les enfants, se découvre et se construit. C’est ainsi que vos Petits-Enfants, quel que soit leur sexe, s’identifient à ce petit homme de la jungle.
  • Némo : Le film classique d’animation « Le Monde de Nemo » que vous avez du voir à l’écran propose une histoire touchante et émouvante sur le décor magnifique de la Grande Barrière de Corail et des récifs au large de l’Australie. Némo a une nageoire plus petite que l’autre mais comme tous les petits poissons de son âge, il rêve pourtant d’explorer les mystérieux récifs. Lorsque Nemo disparaît, Marin devient malgré lui le héros d’une quête unique et palpitante. Némo est un personnage de cinéma attachant qui aide les enfants à comprendre certaines valeurs telles que la tolérance et la richesse des différences.
  • Aladdin : le jeune et pauvre Aladdin vit avec son singe Abu dans les rues et est obligé de voler des aliments pour se nourrir. Un jour, il fait la connaissance de la princesse Jasmine, fille du Sultan, venue se promener incognito dans les quartiers populaires, à la recherche d’aventure. Entre Aladdin et Jasmine, le coup de foudre est immédiat. Mais ils sont rapidement rattrapés par les gardes du sultan.

Quels sont les personnages de Disney préférés par les enfants ?

  • Bambi : Retour en enfance garanti avec ce film d’animation ! On ne se lasse pas de l’histoire classique de « Bambi », adorable faon et ses amis de la forêt. Le jeune faon Bambi, après la mort de sa mère tuée par un chasseur, doit apprendre à survivre seul dans la forêt. Il va alors rencontrer  le lapin Panpan, aussi malicieux et débrouillard que Bambi est maladroit et pataud. C’est un bon exemple pour montrer à vos Petits-Enfants le cycle de la vie (de la naissance à la mort), tout en leur apprenant l’autonomie qu’il faut avoir pour se débrouiller dans la vie. L’univers de ce héros du cinéma est touchant du début à la fin !
  • Simba : ce lion est le personnage principal du film, le fils lion du roi des animaux, qui vient de naître. Son oncle est jaloux car il aimerait lui aussi régner. Il invente une ruse qui aboutira sur la mort du roi lion. Le jeune fils, Simba, témoin de la mort de son père, se croit responsable et va s’enfuir loin des lions de sa famille. Son retour signera une belle leçon de vie, en effet ce héros de cinéma est un animal très courageux , un lion qui fascine l’âme de guerrier de tous les petits garçons.

Quel est le personnage Disney le plus aimé ?

  • Mickey Mouse : Alias la souris la plus célèbre de l’écran, c’est aussi la mascotte et le symbole de l’empire Disney. Mickey Mouse est un héros né dans l’univers de l’animation qui fascine tous les Petits-Enfants, garçons comme filles. Enthousiaste et expansif, Mickey a une vision optimiste de la vie. On parie que chaque Petit-Enfant adore, Mickey cette souris amusante, original maline et drôle malgré sa petite taille !
  • Raiponce : lorsque Flynn Rider, le bandit le plus recherché du royaume, se réfugie dans une mystérieuse tour, il se retrouve pris en otage par Raiponce, une belle et téméraire jeune fille elle même gardée prisonnière par Mère Gothel. Sa particularité ? Celle-ci possède  une impressionnante chevelure de 20 mètres de long. L’étonnante geôlière de Flynn cherche un moyen de sortir de cette tour où elle est enfermée depuis des années. Elle passe alors un accord avec le séduisant brigand.
  • Les 1001 Dalmatiens : Pongo et Perdita, deux magnifiques dalmatiens, ont 5 bébés chiens. Leur joie et celle de leurs maîtres, Roger et Anita, serait sans ombre si l’infâme Cruella (que l’on adore détester !), ancienne camarade de classe d’Anita, ne convoitait les chiens pour la réalisation d’un manteau de fourrure. Un soir, profitant de l’absence du couple, les méchants Jasper et Horace font main basse sur la portée. Pongo et Perdita se lancent alors dans un plan de sauvetage désespéré pour sauver leurs petits chiens dalmatiens. 

Qui a été la première princesse Disney ?

  • Blanche Neige : Blanche Neige est la première princesse Disney qui fait son apparition ! Sa belle-mère, la Reine, découvre un jour que la beauté de Blanche Neige va dépasser la sienne. Elle donne donc l’ordre à son garde chasse de la tuer. N’ayant pas le courage d’exécuter ses ordres, celui-ci l’abandonne dans le monde de la forêt. Ce dessin animé nous montre une princesse éclatante de beauté qui sera révélée grâce à l’arrivée du prince, seul capable d’exposer sa véritable nature. Son seul souhait : un mariage amoureux avec son beau prince, comme toutes les petites filles en rêvent…On parie que tous les Grands-Parents ont grandi avec le dessin animé version 1934 ou qu’ils ont eu une figurine à son effigie ?
  • La Belle au Bois Dormant : Un classique à visionner en famille sur la télévision ! À sa naissance, la princesse Aurore se voit offrir par trois bonnes fées deux cadeaux : la beauté et une superbe voix. Tout semble aller pour le mieux, mais Maléfique, la méchante fée, n’ayant pas été invitée par la reine à la fête de naissance du bébé, lui jette un terrible sortilège : la princesse va s’endormir  pour de longues années… Les contes de fée Disney font rêver tous les enfants et la belle Aurore fait partie de ces princesses qui font l’admiration de toutes les fillettes : belle, gentille, naïve… elle attend patiemment son prince charmant.
  • La Petite Sirène : Ariel, la petite Sirène, a la plus belle voix des océans mais elle ne rêve que du prince Eric et du monde des humains. Ursula, la Sorcière des mers, lui propose un terrible marché. Saura-t-elle se sortir de ses griffes ? Trouvera-t-elle le moyen de réaliser ses rêves ? Un classique que l’on ne se lasse pas de revoir, avec notamment la fameuse chansons « Sous l’Océan » de Henri Salvador.
  • La Reine des Neiges : Elsa et Anna sont les deux princesses du monde d’Arendelle. Elsa, l’aînée, possède un puissant pouvoir : celui de contrôler la neige et la glace. Plusieurs fois, elle et Anna s’amusent de cette magie jusqu’à ce que Elsa blesse accidentellement sa sur à la tête. On parie que la fameuse chanson « Libérée, Délivrée » a marqué les esprits des petits et des grands, que vos Petits-Enfants en sont fans (et que vous avez acheté le dernier livre audio !) Il est rare de voir une princesse dotée de super-pouvoirs. Au revoir l’image de la princesse qui n’a qu’un seul but : trouver un prince et avoir des tas d’enfants. Les enfants sont touchés par les valeurs familiales qui transparaissent à travers Elsa et sa soeur Anna.

D’ailleurs, si votre Petite-Fille est fan de l’univers des princesses Disney, vous pouvez lui offrir une figurine ou l’aider à ressembler à son idole Raiponce !

Quel est le meilleur personnage de Disney ?

  • Woody : Quand le jeune Andy quitte sa chambre, ses jouets prennent soudainement vie avec leur chef préféré, le héros Woody le cow-boy. Andy ignore qu’à chaque anniversaire, ses jouets paniquent à l’idée d’être remplacés par un nouveau venu. C’est ce qui arrive quand Buzz l’éclair est offert à Andy. Cet intrépide aventurier de l’espace, venu d’une lointaine galaxie, va semer la zizanie dans ce petit univers. Woody le shérif Disney est l’incarnation du cow-boy idéal, il est doux et gentil. Les petits garçons aiment beaucoup ce personnage !
  • La Belle et le Clochard : Belle, jolie chienne cocker, vit une existence de reine auprès de ses maîtres, qui viennent d’avoir un bébé. Ces derniers devant s’absenter, ils confient l’enfant et leur chien Belle à la tante Sarah et à ses deux terribles chats siamois. Belle ne s’entend pas du tout avec eux et doit s’enfuir. Dans la rue, elle rencontre Clochard, un séduisant chien vagabond… Commence alors une des plus belles histoires d’amour Disney !
  • Alice au pays des merveilles : Alice est une jeune fille rêveuse. Un jour, durant son cours d’histoire, elle s’évade dans un monde étrange dans lequel chaque bête est aussi étrange l’une que l’autre, des fleurs chantantes qui côtoient un cheval volant, une chenille fumeuse, une reine jouant du crocket, ou un lapin tachant de ne pas être en retard. Le Chafouin est le chat à rayures roses et mauves et aux yeux jaunes que rencontre Alice lors de son séjour au Pays des Merveilles. Cette bête est l’une des plus excentriques du film et il semble, tout au long du film, prendre un malin plaisir à jouer de vilains, voire méchants, tours à Alice.

Découvrez notre article spécial si vous êtes nostalgiques des contes de votre enfance ! On vous a également sélectionné les 25 plus beaux endroits où lire les livres Disney à vos Petits-Enfants !

 

Si elles ne sont pas toujours les principales protagonistes d’un film, les Grand-Mères peuvent souvent jouer un second rôle marquant. Attachantes, touchantes, drôles mais aussi méchamment cyniques et odieuses, les Grand-Mères de cinéma ont plusieurs visages. Certaines nous ont fait rêver, d’autres moins… Elles sont maintenant célèbres et ont crevé l’écran : voici les 10 Grand-Mères qui nous ont le plus marqués à travers des films cultes.

1- Poupette, l’Arrière-Grand-Mère moderne

Interprétée par Denise Grey, Poupette est de loin une des Grand-Mères les plus célèbres du grand écran. Arrière-Grand-Mère de Vic, rôle principal du film La Boum de Claude Pinoteau (1980), elle se rend très disponible pour accompagner son Arrière-Petite-Fille dans sa vie d’adolescente. Poupette, c’est la Grand-Mère complice, joyeuse et moderne que tout le monde voudrait connaître. Si l’actrice n’est plus de ce monde depuis 1996, on ne l’oublie pas, et c’est toujours un réel plaisir de la (re)voir jouer le rôle qu’elle a, et de loin, le mieux tenu.

Poupette La boum, la Grand-Mère la plus célèbre dans grand écran

Grand-Mère film Première Etoile. On l'aime sur petit comme sur grand écran.

2- Bonne-Maman, Grand-Mère des Antilles au cinéma

Pas de doute, Firmine Richard est plus à l’aise à l’écran que sur la neige. Tout du moins dans le film La première étoile de Lucien Jean-Baptiste (2009). Mais, Marie-Thérèse Louise-Joseph alias Bonne-Maman est prête à tout pour sauver le couple de son fils. Lui qui ne tient jamais parole a promis d’emmener toute sa famille en vacances au ski. Et, s’il ne tient pas promesse, sa femme a juré de le quitter…

3- Rose Dawson, Grand-Mère survivante

Le film aux 11 Oscars réalisé par James Cameron n’a laissé personne indifférent lors de sa sortie en 1997. Gloria Stewart y incarne Rose Dawson des années après le drame qui s’est joué. Ses larmes nous émeuvent encore, et on prend toujours plaisir à revoir ce célèbre film culte qu’est Titanic.

Gloria Stewart - titanic. Son histoire adaptée pour le grand écran l'a rendue célèbre.

Mémé, super Grand-Mère, célèbre à l'écran grâce à L'âge de glace

4- Mémé, la Grand-Mère zinzin et touchante

Les volets 4 et 5 de L’Âge de glace (sortis respectivement en 2012 et 2016) mettent à l’honneur la Grand-Mère de Sid, le paresseux un peu foufou. Il n’y a pas à dire : ce dernier tient bien de son aïeule. Sauf que cette dernière a plus d’un tour dans son dentier (quand elle l’a !) et permet à la bande d’amis de sortir de bien des situations périlleuses. On n’en dit pas plus, mais il est évident que Mémé, initialement abandonnée de tous, retourne malgré elle la situation à son avantage…

5- Margueritte, celle par qui les peurs sont vaincues

Dans La Tête en friche (Jean Becker, 2010), Gisèle Casadesus incarne une très vieille femme de 95 ans, Margueritte Vandeveld. La lecture et les voyages sont ses deux passions. Progressivement, elle va apprivoiser Germain (interprété par Gérard Depardieu). Au gré de leurs rencontres dans un parc, elle va lui donner le goût de la lecture, lui qui est pourtant presque illettré. Beaucoup de pudeur et d’amitié se dégagent de ce duo qui n’avait a priori rien en commun. Quand la vieillesse et la maladie n’empêchent pas l’espoir et le dépassement de soi.

La tête en friche - Margueritte

Lady Violet Crawley célèbre Grand-Mère douairière

6- Grandma, comtesse douairière de Grantham

Maggie Smith a le port de tête élégant et le rictus suffisant qu’il faut pour camper un des personnages – si ce n’est LE personnage – principaux de la série culte et du film Downton Abbey. La Grand-Mère de Mary, Edith et Sybil ne s’en laisse pas compter et a la répartie cinglante quand elle le juge nécessaire. Celle qui déclare que « C’est le rôle des Grand-Mères que de se mêler de tout » n’a, de ce fait, ni sa langue, ni ses yeux dans sa poche. Elle sait se montrer dure, en bonne aristocrate de l’ère victorienne finissante, mais aussi très tendre avec ceux qu’elle aime. Bref, Violet Crawley représente une des Grand-Mères les mieux jouées à l’écran de ces dernières années.

7- Mamy, la Grand-Mère au terrible secret

Quel(s) secret(s) Mamy cache-t-elle ? Quels secrets chaque femmes présente sur la scène de crime cache-t-elle ? Nul doute que l’adaptation cinématographique faite par François Ozon en 2002 de la pièce de théâtre Huit femmes de Robert Thomas, permet d’entrer dans les replis les plus sombres d’âmes parfois tourmentées. Danielle Darrieux est donc cette femme en violet qui prétend ne plus savoir faire usage de ses jambes. Si au premier abord elle semble très sympathique, plus on s’enfonce dans l’histoire, et plus son personnage est noir, entre dissimulation avarice et… (mais, chut ! n’en disons pas plus pour celles d’entre vous qui ne connaîtraient pas encore le film).

Mamy, Grand-Mère terrible dans le film Huit femmes

Paulette, célèbre Grand-Mère du grand écran

8- Paulette, une Grand-Mère rendue célèbre par un commerce spécial

Isolement, aigreur, voire même méchanceté… Paulette n’a pas grand-chose pour elle. Jusqu’au jour où elle est contrainte, pour échapper aux huissiers, d’entrer dans un drôle de trafic. L’ancienne pâtissière, jouée par Bernadette Lafont, devient très vite quelqu’un d’intéressant dans le quartier et même au-delà. Cette comédie de Jérôme Enrico diffusée dans les salles en 2013, portant le nom de la vielle femme, s’inspire d’une histoire vraie.

9- Grand-Mère Fa, l’ancêtre avertie

Si pour elle, le mariage de Mulan est une idée fixe, Grand-Mère Fa comprend vite que sa Petite-Fille a pris la place de son père pour partir au combat et ainsi défendre l’honneur de la famille. Ce personnage secondaire de Mulan, film d’animation des studios Disney paru en 1998, confie alors sa Petite-Fille à ses ancêtres en leur demandant, dans une prière, de bien vouloir protéger Mulan.

grand-mère Mulan

Tatie Danielle, la pire des vieilles dames

10- Elle n’est pas Grand-Mère, heureusement, mais elle est célèbre au cinéma

Nous ne pouvions pas terminer sans parler de la fameuse, détestée et détestable Tatie Danielle. La comédie du même nom, datant de 1990, réalisée par Etienne Chatiliez, met en scène une affreuse bonne femme de 82 ans qui, par une succession de coups du sort, va aller empoisonner la vie de ses Petits-Neveux. Si, au début, ils imaginent trouver en elle la Grand-Mère qu’ils n’ont jamais connue, ils déchantent vite. Tsilla Chelton est une Tatie Danielle très convaincante qu’on ne voudrait croiser sous aucun prétexte !

Qu’elles soient Grand-Mères à l’écran ou pas, elles le sont aussi dans leur vie personnelle. De Brigitte Bardot à Fanny Ardant, en passant par la Reine des Grand-Mères, Elizabeth II, ne ratez rien du sens de la grand-parentalité de ces célébrités et autres stars.

Inscription à la lettre de Granny

En voilà une bonne idée : des films gratuits pour enfants ! Alors, comme il n’y a pas que Netflix ou Youtube dans la vie, et que vos Petits-Enfants connaissent déjà par cœur tous les Disney, Grand-Mercredi vous présente autre chose. La plateforme que nous vous proposons de découvrir met à votre disposition 150 courts-métrages, films ou animations en français à voir dès l’âge de 3 ans. Gratuitement et en toute légalité, s’il vous plaît !

Pas toujours évident de trouver un bon dessin-animé ou court-métrage pour vos Petits-Enfants. Surtout quand aller dehors n’est pas possible 🌧🌩  De plus, les enfants sont un public exigeant. L’un aime les chats, l’autre les monstres, la dernière ne jure que par les princesses… Bref, trouver des films de qualité dans la jungle Internet, n’est pas toujours chose aisée. A plus forte raison, lorsqu’il faut mettre tout le monde d’accord ! Voici donc plateforme et l’association « Films pour enfants ».

Des films gratuits et de qualité pour enfants

L’ambition affichée de « Film pour enfants », est de proposer pour tous les âges, et selon différents formats, des courts-métrages de qualité afin de favoriser l’éveil artistique et culturel. La poésie est souvent au rendez-vous des propositions que vous découvrirez au fil de l’eau, avec ou sans vos Petits-Enfants. L’expression artistique est universelle, et souvent se passe de paroles afin de laisser chacun à son imaginaire et sa propre interprétation. Cela peut être l’occasion pour vous, d’échanger ensuite avec vos Petits-Enfants sur le ou les films qui ont été visionnés.

Par exemple, un ❤ spécial pour ces 8 minutes de tendresse et d’émerveillement nous venant de Russie et intitulé « Mon étrange Grand-Père »: la scène se déroule en bord de mer. Une Petite-Fille trouve décidément que son Grand-Père est bien excentrique. Trop original à son goût. Jusqu’au jour où elle comprend ce qui l’anime…

Des messages variés dans les films proposés

Un menu vous permet de sélectionner les thématiques que vous voulez explorer avec vos enfants ou Petits-Enfants. Par exemple :

  • amitié
  • animaux
  • civisme
  • comique
  • contes traditionnels
  • danse
  • écologie
  • mémoires
  • relations

… la liste peut être allongée.

Des contenus cinématographiques adaptés aux enfants

# Les écrans peuvent être un levier d’émerveillement

En tant que Grand-Parent, on se dit souvent qu’il faut éviter le plus possible les écrans. Ne soyez pas si catégorique ! Lorsque les contenus sont choisis avec soin et en fonction du public, ils peuvent réellement participer à l’éveil des enfants et attiser leur curiosité, leur univers mental. D’ailleurs, les enseignants ont souvent recours aux films d’animations et aux dessins animés pour intéresser les enfants à un sujet, d’une manière différente. « Les courts-métrages permettent de maintenir l’attention des enfants et ils sont particulièrement appropriés à l’éducation des plus petits car leurs messages sont variés et leurs univers visuels sont originaux. »

# Une plateforme éducative créée entre autres par des enseignants

Les contenus de « Films pour enfants » s’adaptent tout particulièrement aux enfants dans la mesure ou il a été créé par des enseignants de l’école primaire et des producteurs de films d’animation. Plus besoin d’aller au cinéma pour un bon moment devant un film.
Chaque année, le site propose également un festival du film pour enfants, à l’occasion duquel les enfants peuvent voter, au sein de leur classe ou en famille, pour leur film préféré. Un bon moyen de les intéresser réellement au contenu qu’ils regardent, et de les faire participer à l’aventure, en les initiant à l’art de la critique. Digne des grandes cérémonies du cinéma !

# Une association sérieuse pour la promotion éducative des films pour enfants

L’association qui pilote ce projet est sous le patronage de la Commission nationale française pour l’UNESCO. Selon elle, utiliser régulièrement des petits films, permet, de façon pédagogique, un bon éveil artistique. Par ailleurs, les courts-métrages favorisent :

  • la communication sur certaines thématiques universelles
  • une approche plus critique de l’outil vidéo

En effet, dans un monde où tout passe de plus en plus pas l’image et où les flux vidéos prédominent, quoi de mieux que d’éduquer progressivement vos Petits-Enfants à un usage raisonné (et raisonnable) de ces outils formidables ?

Des films et des animations pour varier les plaisirs en famille

Vous avez entre les mains un outil qui ne manquera pas de diversifier vos discussions et l’imaginaire de vos Petits-Enfants, de façon ludique : « Comme les livres, la peinture ou la musique, les films et dessins animés pour enfants permettent de se construire des goûts. » Pourquoi pas prolonger avec un atelier artistique sur la même thématique ou avec le même imaginaire ?

N’attendez donc plus pour découvrir cette filmothèque formidable des Grands-Parents, pour proposer des œuvres créatives, intelligentes, pleines d’aventures et surtout choisies spécialement pour vos Petits-Enfants !

Netflix ou Disney+ n’ont qu’à bien se tenir ! Et puis, c’est bien meilleur quand c’est non seulement de qualité, mais, de plus, entièrement gratuit !

Et pour prolonger le plaisir d’un visionnage entre Grands-Parents et Petits-Enfants, en format plus long, voici notre liste des films incontournables à voir  ou avoir vu ensemble.

4 schtroumpfs décident de partir suivre une carte vers un village mystérieux. Mais le chemin étant semé d’embuches, comment vont-ils y arriver ? Vont-ils réussir à échapper à Gargamel qui va tout faire pour les arrêter ?

Durée : 1h30. Dès 6 ans.

Un ouragan de joie de vivre et de sensibilité, ça vous dit ? Alors rendez-vous mercredi dans le cinéma le plus proche de chez vous pour voir « Et les mistral gagnants », un film dans lequel se dessinent – entre éclats de rire et émotions – le portrait de 5 jeunes enfants malades mais à l’optimisme désarmant. A travers leur histoire, c’est à la fois l’insouciance et la lucidité qui viennent se mêler à la candeur.

Préparez vos zygomatiques…et aussi un peu vos mouchoirs, pour cette très belle leçon de vie qui remet les idées en place à chacun…même celles de vos petits-enfants (dès 8 ans).

Tous les enfants ont un rêve un peu fou. Celui de Félicie, une orpheline bretonne de 12 ans, est de devenir danseuse étoile. Contre vents et marée, encouragée par son ami Victor, l’adolescente parviendra-t-elle à monter les marches de l’Opéra de Paris ? Une jolie leçon de vie et d’amitié.

Durée : 1h29. Dès 3 ans.

Avis aux Grand-Mères en mal de soleil et d’alizées : le traditionnel film Disney de cette fin d’année sent bon le monoï et le sable chaud. Aussi à l’aise sous les palmiers du Pacifique sud que sur l’eau, une jeune fille se met en tête de partir à la recherche d’une île mystérieuse. Aventure oblige, on imagine que cette épopée ne sera pas de tout repos…

Durée : 1h30. Dès 5 ans.

https://youtu.be/PDLhFbhXJFc

Je sais : rien ne dit qu’il pleuvra. Rien ne dit, non plus, que vous aurez éclusé toutes vos bonnes idées de visites, balades et ateliers trois jours après l’arrivée de vos petits-enfants. Il n’empêche ! Moi, j’aime bien sortir de mon chapeau LE film qui décoiffe au moment où ils s’y attendent le moins. Certes, Monsieur Cinéma n’est plus (R.I.P. Pierre Tchernia), mais moi je suis là.

Cigognes & compagnie. Dès 3 ans. Une fausse manip’ de la part d’un petit garçon sur la Machine à fabriquer des bébés et c’est toute la routine des cigognes qui s’en trouve perturbée… !
Une belle approche des travers du monde moderne et du sens de la famille.

Ma vie de Courgette. Dès 5 ans. Courgette n’a plus ni maman, ni papa, mais des amis, une amoureuse et même des rêves. Primé dans moult festivals, ce film d’animation met en scène des marionnettes en résine et tissu aux émotions plus vraies que nature.

Les Trolls. Dès 4 ans. Les gentils ont les cheveux hirsutes et nagent dans le bonheur ; les méchants sont laids comme des poux et ont le cœur aussi sec qu’une biscotte. Pourtant, les  Burgen finiront par apprendre beaucoup de ces Trolls à l’optimisme contagieux.

Miss Peregrine et les enfants particuliers. Dès 5 ans. Une plongée dans l’univers fantastique et mystérieux de Tim Burton, qui suit ici les aventures de Jacob, dont le grand-père avait pour habitude de raconter de folles histoires…finalement bien réelles.

Promis : avec ces quatre bonnes pioches, vos petits-enfants seront conquis !

Bouton inscription lettre de Grand-Mercredi

 

Une histoire qui fait voyager dans le temps et les générations, avouez que ce n’est pas commun. C’est un peu pour ça que je me suis dit que ce film allait vous plaire – ou en tout cas vous émouvoir.

Pour nous raconter cette histoire tissée autour des thèmes de la transmission et de la famille, le réalisateur franco-vietnamien Tran Anh Hung s’est inspiré d’un livre d’Alice Ferney. Audrey Tautou, Mélanie Laurent et Bérénice Béjo traversent les époques et prennent même des rides. Sortez les violons et préparez les mouchoirs !

Croyez-moi: après, vous n’aurez qu’une seule envie….Serrer fort vos petits-enfants dans les bras !

Sortie le 7 septembre. Durée : 1h55

Depuis de longues années, M. Meacham, un vieux sculpteur sur bois, régale les enfants du coin avec ses histoires sur un féroce dragon qui vivrait au plus profond de la forêt voisine. Pour sa fille Grace, garde forestière de son état, tout ceci n’est que contes à dormir debout… jusqu’au jour où elle fait connaissance avec Peter. Ce mystérieux petit garçon de 10 ans – qui dit n’avoir ni famille ni foyer – assure qu’il vit dans les bois avec un dragon géant baptisé Elliott. Et la description qu’il en fait correspond étonnamment à celui dont parle son père… Avec l’aide de la jeune Natalie – la fille de Jack, le propriétaire de la scierie -, Grace va tout mettre en oeuvre pour découvrir qui est vraiment Peter, d’où il vient, et percer le secret de son incroyable histoire…

Durée : 1h43. Dès 6 ans.

Steven Spielberg s’est inspiré du célèbre roman de Roald Dahl pour mettre en images le pouvoir magique de cet immense personnage qui, une nuit, embarque avec lui la petite Sophie. Leur mission : transformer les nuits des enfants endormis en voyages idylliques dans l’imaginaire.

Bouton inscription lettre de Grand-Mercredi

 

S’il n’y avait pas eu Scrat et son appétit immodéré pour ce gland fétiche, le monde n’en serait pas là…! La preuve avec ce cinquième opus de L’Age de glace, dans lequel Sid, Diego et les autres tentent de trouver la meilleure parade à ce joyeux bazar…!

Durée : 1h34. Dès 6 ans.

Vous aimerez aussi...