Archives des transmission - Grand-Mercredi
Rôle grand-mère

Article

Quel est votre rôle en tant que Grand-Parent ?

Grand-Mercredi s’est penché sur le rôle des Grands-Parents.
Entre éducation et transmission, vous pourriez avoir des surprises sur le rôle qu’on attend de vous…

1) Respecter l’éducation que leurs parents tâchent de leur transmettre :
Pour 58%* des français interrogés, les grands-parents doivent d’abord se plier à la façon dont leurs petits-enfants sont élevés par leurs parents.
Cela signifierait donc que les règles alimentaires, les heures du coucher ou le nombre d’heures passées devant un écran doivent aussi suivre chez les grands-parents ?

2) Un rôle à jouer dans la transmission

Pour 47% des personnes sondées,  l’une des principales missions confiées aux grands-parents est de transmettre des valeurs. Il est évident qu’il serait assez curieux de la part des parents de se priver de votre expérience. Vous qui avez été parent bien avant eux.

3) Un rôle primordial dans l’épanouissement de ses petits-enfants

Pour 21% des Français sondés, le rôle des grands-parents est de s’amuser avec leurs petits-enfants.
Là encore rien d’étonnant puisque il est parfois plus facile pour les enfants de se divertir avec ses grands-parents qu’avec ses propres parents.

4) Un rôle de nounou
Pour plus de 11% des personnes interrogées, les grands-parents doivent jouer un rôle dans la garde des petits-enfants… pour votre plus grand bonheur n’est-ce pas ?

5) Un rôle de mère-noël
Enfin, pour 10% des français sondés, le rôle des grand-mères consiste surtout à faire preuve de générosité. Gâter ses petits-enfants, c’est aussi cela qui vous caractérise.

Concernant l’éducation de vos petits-enfants, ce qui importe ce n’est pas de suive à la lettre les règles établies par vos enfants mais plutôt de suivre une ligne de conduite et des valeurs communes.
Enfin n’oubliez jamais l’importance de la transmission : on a coutume de penser qu’on ne peut se construire un futur qu’en comprenant son passé. C’est surement là que vous jouerez votre plus grand rôle dans la vie de vos petits-enfants.

Education, Transmission, Rires ou Garde d’enfant et vous, en tant que grand-mère, comment envisagez-vous rôle auprès de vos petits-enfants ?

*Etude YouGov Octobre 2017, (Echantillon représentatif de 1 008 personnes)

Parfois, dans ma famille, c’est un peu la guerre.
Des conflits familiaux classiques, comme vous devez toutes en connaître, des contrariétés qui viennent souvent de ma sœur (que j’adore, mais, ici, je vérifie seulement qu’elle lise bien mes lettres, ah ah) et évidemment le carnet de doléances quotidien de mes enfants qui me font un peu suer par moment !
Mais, la famille, me rappelle souvent Paul, c’est si fragile et en même temps si précieux que nos Petits-Enfants doivent le sentir dès leur plus jeune âge.

« Il doit bien y avoir quelque chose à imaginer ? », ai-je lancé à mes camarades de Grand-Mercredi.

Pour m’aider à bien faire, et même rigoler avec mes Petits-Enfants de cette famille-là (parfois un peu bizarre, il faut bien le dire !), j’ai donc demandé à Grand-Mercredi de me fabriquer non pas un mais plusieurs arbres « génialogiques ». Vous avez bien lu ! GE-NIA-LO-GI-QUES.

Un arbre qui change de forme avec les saisons (un marronnier pour cet automne, un sapin pour cet hiver, un cerisier au printemps et un olivier l’été prochain), et que chacun adapte à sa tribu (petite ou grande, entière ou décousue…).
Le plus amusant étant d’user et abuser des planches de stickers fournies avec pour permettre aux Petits-Enfants comme aux Grands-Parents d’affubler Oncle Bertrand de lunettes (lui qui les perd sans arrêt), Tante Odile de moustaches (à cause de ses « bisous qui piquent »), ou encore de rire du petit frère d’Arthur, à qui on a collé un masque de chat.

Avec un autocollant, pour la première fois et sans limite d’âge, on peut tout dire, tout montrer de ceux qui forment notre cercle : une ressemblance, une naissance, un défaut…
Comment vous dire que je suis déjà accro ? Quant à mes Petits-Enfants, c’est devenu en l’espace de deux week-ends leur hobby préféré !

Et peu à peu, en eux, la famille prend racine.

En attendant celui de l’hiver, du printemps et de l’été, L’Arbre Génialogique de l’automne est disponible ICI.

Il n’y a pas d’âge pour s’intéresser à ses ancêtres et aux liens qui unissent les membres d’une même famille… Pour savoir où aller, il n’y a en effet rien de plus efficace que de savoir d’où l’on vient.

L’élaboration d’un arbre généalogique trouve tout son sens !

Grand-Mercredi vous propose les 5 raisons essentielles qui vous donneront envie de réaliser, avec vos Petits-Enfants, l’arbre généalogique de votre famille.

1) Connaître ses origines… C’est essentiel, et quoi de mieux qu’un arbre généalogique pour aider ses petits-enfants à se situer parmi les membres de sa famille et ainsi les aider à trouver leur place.

2) Enseigner l’importance des valeurs familiales… C’est le meilleur moyen de resserrer les liens familiaux et de rappeler aux enfants que la famille est au cœur de tout.

3) Faire découvrir la généalogie à ses Petits-Enfants… C’est aussi leur offrir un temps d’avance puisque c’est une activité à laquelle ils seront confrontés tôt ou tard dans le cadre scolaire.

4) Faire une heureuse découverte… Qui sait vous pourriez aussi vous découvrir des origines cachées ou une noblesse que vous ignoriez.

5) Construire leur arbre généalogique… C’est l’occasion de pratiquer une activité ludique dans laquelle vos petits-enfants auront une place centrale.

Découvrez dès à présent l’arbre généalogique Grand-Mercredi.

 

 

Les petits-enfants de Rao Pingru, un grand-père né en Chine dans les années 20, ont reçu un cadeau inouï : un lot d’histoires du soir garanti à vie. Comme nous le raconte « Le Monde des Livres » du 27 janvier, le nonagénaire avait entrepris – à la mort de sa compagne il y a presque dix ans – d’écrire le récit de soixante ans de vie commune.

Petit à petit, le grand-père s’est consolé en écrivant, mais aussi en dessinant : son enfance, sa rencontre avec Meitang (future mère et grand-mère), leur mariage… « Je l’ai fait pour mes petits-enfants. Ce qui est le plus précieux et le plus important, ce ne sont pas les richesses dont ils peuvent hériter, mais le témoignage que je peux leur laisser. Je ne pouvais pas raconter à chacun l’histoire de la famille, c’était plus simple d’écrire et de dessiner. Les jeunes d’aujourd’hui n’ont pas forcément le temps de lire, c’est pour ça que j’ai également utilisé l’image »…, raconte-t-il au Monde.

Ces vingt cahiers sont depuis devenus un vrai livre. Il raconte le destin d’un « couple ordinaire, qui a traversé un XXe siècle extraordinaire ». Et on peut tous le lire et le regarder, même avec ses petits-enfants.

Notre Histoire. Pingru et Meitang (Seuil). A commander chez votre libraire ou juste ici

Pingru-Meitang livre

Bouton inscription lettre de Grand-Mercredi

 

Une Grand-Mère est une Grand-Mère, point. Sachez-le : avant 4 ou 5 ans, c’est un peu de cette façon que vos petits-enfants vous voient. D’où leur difficulté à vous imaginer sur un tricycle ou sur les bancs de l’école, alors même que vous aussi êtes passée par là.

Pourtant, comme l’explique un article de La Croix paru le 13 janvier 2017, l’atténuation progressive de cet étonnement « exprime la prise de conscience de l’enfant face au temps qui passe. C’est pour lui une découverte vertigineuse. L’enfant pressent que lui, grandissant, ses aïeuls vont aussi grandir à leur façon c’est-à-dire vieillir et… mourir. Et derrière cette constatation, la terrifiante révélation que lui aussi va grandir, vieillir et mourir un jour ».

Le bon point, c’est que votre petite-fille ou votre petit-fils intègre enfin qu’avant lui…il y a eu vous. Et donc ses parents. « Il comprend ainsi qu’il n’est pas là tout à fait par hasard, et qu’il est le fruit d’une lignée familiale », précise l’article.

D’où l’intérêt – mais vous le saviez déjà ! – de la transmission. Et l’importance fondamentale de tisser avec votre descendance « de précieux liens en lui racontant l’histoire de sa famille ».

On s’est gardé le mot de la fin : raconter et se raconter un peu, c’est grandir beaucoup.

 

Bouton inscription lettre de Grand-Mercredi

 

Chère Mounine, cher Papy !

Je vous écris cette lettre au nom de tous les petits-fils et petites-filles de la terre.

Vous avez entre vos mains un trésor fabuleux, une vie toute remplie de péripéties ubuesques, une histoire tout simplement unique, un cheminement bien à vous, des idées qui vous ont forgés, des combats qui vous ont enivrés, et de si belles histoires à conter.

Nous, les petits enfants, même si c’est vrai nous l’avouons rarement, nous aimons découvrir ce qui se cache derrière ce que vous êtes aujourd’hui, connaître ces façons de vivre, de penser qui ne sont plus le standard aujourd’hui !

Parfois vous vous apercevez que certaines paroles que vous croyiez prononcer avec délicatesse froissent les oreilles des nouvelles générations.

Mais ne croyez pas que cela signifie que nous ne voulons plus vous entendre… Au contraire, nous aimons vous écouter ! Et finalement le problème n’est pas le fait de transmettre, mais plutôt l’art de communiquer. Bonne nouvelle, non ?

Alors si vous le permettez, quelques conseils que les petits-enfants peuvent proposer, pour rendre les conversations plus détendues, plus paisibles, plus efficaces, plus fructueuses !

Tout d’abord, raconter oui, mais comparer non. Dire « de mon temps » oui, mais sans ajouter systématiquement, « aujourd’hui, tout fout le camp » ! Les jeunes ont une vie qui débute à peine, encore bien longue devant eux : il est alors difficile d’entendre trop souvent que le monde dans lequel ils grandissent est décadent. Il est bien normal qu’une certaine nostalgie vous saisisse, mais pour une meilleure entente, il vaut mieux ne pas l’imposer : ceux qui vous écoutent l’acquerront sans doute de leur plein gré !

Ensuite, partager avec les jeunes leur sens de l’humour, savoir les écouter sans les brusquer, savoir s’emparer de leur humour pour transmettre subtilement des éléments qui vous tiennent à cœur. Au détour d’un livre, d’une musique. Les questionner, les écouter, les comprendre pour leur suggérer d’autres manières de vivre, de voir, de penser, d’agir.

Enfin de temps à autre, leur partager un souvenir précis, une anecdote qui vous a bouleversés, leur montrer un souvenir, leur confier quelque chose que vous gardiez précieusement pour vous. Créer un climat de confiance, par du donnant-donnant. Et vous verrez la jeunesse venir quémander timidement, discrètement un petit conseil.

Le jeune est comme un petit animal sauvage, qu’il faut apprivoiser. Mais lorsqu’on s’y prend bien, il peut devenir un fidèle animal de compagnie. Alors faites-lui confiance !

Un petit-enfant.

Source : Aleteia

LA PLATEFORME COLLABORATIVE QUI FAVORISE LA TRANSMISSION DE SAVOIR-FAIRE ENTRE GÉNÉRATIONS !

Les Talents d’Alphonse est une plateforme collaborative qui favorise le transfert de savoir-faire entre générations. La plateforme met en relation les personnes qui souhaitent apprendre un savoir-faire manuel (les Curieux) auprès de jeunes retraités dynamiques et passionnés (les Alphonses )! 
Alphonse et Alphonsine transmettent leur expérience dans la couture et le tricot, le bricolage et la rénovation d’intérieur, la mécanique auto-moto, la photographie, la cuisine ou encore le jardinage, etc…

S’épanouir par la transmission de savoirs
Dans un contexte d’éclatement des familles, les retraités se retrouvent de plus en plus souvent isolés. Le partage étant un facteur essentiel dans la construction non seulement d’une personne, mais aussi d’une société, Les Talents d’Alphonse veulent favoriser la rencontre intergénérationnelle.
La transmission de savoir-faire est une opportunité permettant de réunir des personnes de tous âges autour d’une passion.

les-talents-dalphonse-couture

Pourquoi choisir les Talents Alphonse ?

Pour Alphonse et Alphonsine Pour le « Curieux »
– Rencontrer de nouvelles personnes autour de sa passion – Apprendre le savoir-faire d’un Alphonse ultra-compétent, fruit de l’expérience d’une longue carrière
– Être valorisé en transmettant son savoir-faire – Partager un moment convivial et intergénérationnel
– Bénéficier d’un complément financier pour profiter pleinement de sa retraite. – Bénéficier de tout cela à un tarif très abordable : 15€/h, quel que soit le savoir-faire requis.

Envie de rejoindre l’aventure ? C’est par ici : http://www.lestalentsdalphonse.com/

Bouton inscription lettre de Grand-Mercredi

 

Vous aimerez aussi...