Un petit mode d'emploi pour que vos Petits-Enfants deviennent acteurs de la solidarité - Grand-Mercredi

Article

Un petit mode d’emploi pour que vos Petits-Enfants deviennent acteurs de la solidarité

Que vous soyez à distance ou non, ce mode d’emploi est hyper facile à mettre en place. Un petit protocole secret mis au point par notre ingénieuse équipe (oui, oui, on aime bien se féliciter) pour que vos Petits-Enfants deviennent acteurs de la solidarité.
S U I V E Z – N O U S !

Etape 1 : Les petites histoires solidaires.

Vous pouvez les envoyer aux parents ou attendre de retrouver vos Petits-Enfants pour leur faire écouter ces petites histoires qui donnent à réfléchir. Non seulement elles permettent de planter une petite graine d’ouverture dans l’esprit de vos Petits-Enfants, mais surtout elles s’écoutent à tout moment de la journée… tous ensemble

Etape 2 : Une action concrète pour chaque Petit-Enfant

Pour les plus petits : la traditionnelle « journée du jouet » doit avoir lieu avant le 10 décembre. 8 jours avant la date exacte, prévenez toute la famille par SMS. Le jour J, les Petits-Enfants doivent choisir un jouet en bon état à donner à un enfant moins gâté que lui. Pour que les Petits-Enfants se sentent investis de cette mission, invitez-les à déposer le jouet à l’endroit que vous aurez choisi ensemble.

  • Où donner ? Adresses de collecte à mettre ici
  • Que donner ? Livres, peluches, jeux…
  • Effet sur nos Petits-Enfants : Fierté et accomplissement.

L’astuce de Grand-Mercredi : nous recommandons de répéter l’action 3 fois par an.

Pour les plus grands : l’idée formidable du « penfriend » (ou « correspondant »). Avoir un penfriend, c’est encore mieux qu’avoir un meilleur ami. Instaurez ce rituel avec vos Petits-Enfants comme votre marque de fabrique solidaire. Quelque chose nous dit que, dans quelques années, ils vous remercieront.

  • Le principe : Identifiez un enfant dans une situation de handicap. Le plein d’idées PAR ICI !
  • Le RDV : Chaque mois, vos Petits-Enfants écrivent à leur penfriend qui leur répond.
  • Effet sur nos Petits-Enfants : Une empathie profonde. Non seulement ils apprennent à mesurer leur chance, mais enplus ils partagent le monde d’un autre enfant auquel ils n’auraient pas eu accès.

L’astuce de Grand-Mercredi : nous recommandons un penfriend jeune plutôt qu’un penfriend âgé pour permettre à l’enfant de poursuivre la relation longtemps

Etape 3 : L’impact de leurs actions

Vos Petits-Enfants vont avoir besoin que vous fassiez le bilan avec eux. D’abord parce que certains voudront en faire plus mais aussi parce qu’il s’agit de féliciter leur rigueur et de les inciter à continuer. Pour mesurer l’impact d’une action, la méthode est simple :
Demandez-leur de vous raconter ou d’écrire à un autre enfant ce que le don d’un jouet leur a procuré. Puis, dessinez un cœur que vous remplissez des mots qu’ils auront cités. Posez-leur tout simplement la question : « Est-ce qu’il vaut mieux un cœur vide ou un cœur rempli ?» Notre petit doigt nous dit qu’ils seront convertis.