De l'importance d'être Grand-Père : un rôle à apprendre
Rôle du Grand-Père dans la société

Article

Quel rôle le Grand-Père joue-t-il vraiment ?

Quel rôle a le Grand-Père dans la famille d’aujourd’hui ? Si l’on parle souvent du rôle prédominant de la Grand-Mère dans la vie de leurs Petits-Enfants, celui du Grand-Père est rarement évoqué. Pourtant, avec plus de 6 millions de Grand-Pères en France, leur importance et leur rôle sont loin d’être négligeables. Quel rôle le Grand-Père tient-il donc dans la vie de ses Petits-Enfants ? Eléments de réponse avec Grand-Mercredi.

On ne le dira jamais assez : les Grands-Parents ont un rôle fondamental dans la vie de leurs Petits-Enfants. Mais quel est celui du Grand-Père, au fond ? Victor Hugo l’a dit : être Grand-Père, c’est un art. Celui de la disponibilité, de l’amour inconditionnel et surtout celui de la transmission.

Être Grand-Père : tout un programme

Être Grand-Père, c’est un privilège, offert par la vie. Si, de son côté, la Grand-Mère a souvent une certaine facilité à trouver sa place auprès de ses enfants devenus parents à leur tour, pour le Grand-Père, ce n’est pas toujours chose aisée. Et quelque part, pour trouver sa place, il faut aussi s’en donner les occasions.

# Devenir Grand-Père, un rôle qui tient à cœur

Après avoir travaillé longtemps, n’avoir pas forcément pu se rendre aussi disponible qu’on le voulait pour ses propres enfants, devenir Grand-Père c’est un peu la consécration. On a plus le temps de s’occuper de ses Petits-Enfants.

Enfin, tout dépend l’âge auquel on le devient. En effet, en moyenne, un homme devient Grand-Père à 56 ans en France, donc largement avant l’âge de la retraite. Pour autant, la disponibilité du Grand-Père pour ses Petits-Enfants n’est pas la même. Là où, traditionnellement, le père de famille a charge d’âmes et du foyer, le Grand-Père a un rôle moins responsabilisant. Le tourbillon du quotidien familial, entre visites médicales, gestion des multiples emplois du temps et des activités diverses l’atteint moins. Ou alors, pour se rendre disponible et partager ces petits riens du quotidien avec ses Petits-Enfants.

# Un jeune Grand-Père témoigne des choix qu’il a pu faire :

Jean-Claude témoigne : « Ma première petite fille est née lorsque j’approchais de la soixantaine. Pour autant, j’étais toujours en activité. Mais, en accord avec mon épouse, j’ai choisi de réduire un peu mon temps de travail afin de pouvoir l’épauler lorsqu’elle la gardait pendant les vacances scolaires avec son frère et sa sœur qui sont nés après. J’ai eu la chance de pouvoir faire ce choix sans impact financier majeur sur le montant final de ma retraite. Après tout, on n’a qu’une vie. Si c’est pour passer à côté des plaisirs que celle-ci procure, est-ce que cela vaut vraiment le coup ? Pour moi, la naissance d’Anna, puis celle de Jules et de Marjolaine, les voir grandir est toujours une immense joie. Je ne regrette pas les choix que j’ai faits. »

# Transmettre un héritage et des traditions familiales : un rôle très important

Être Grand-Père, c’est aussi être le garant d’un héritage familial. A travers lui, les traditions familiales sont transmises, les passions sont inculquées. On connaît un Grand-Père, passionné de football, qui a transmis sa passion pour les Girondins de Bordeaux à ses deux Petits-Fils, qui n’ont pourtant jamais habité la région. Pour un autre, c’est le goût de la généalogie qu’il a transmis à ses Petits-Enfants (alors que ses propres enfants s’en étaient passablement désintéressés). C’est ce genre d’histoires, la leur ou celle de la lignée qu’ils incarnent, que les Grand-Pères peuvent aussi faire passer à leurs Petits-Enfants.

# Incarner une présence masculine stable, fiable, tranquille

Être Grand-Père, c’est aussi être un pilier : le Grand-Père représente souvent, dans nos représentations, la sagesse, la force tranquille, le courage. Antoine se rappelle avec émotion de son aïeul, aujourd’hui décédé, qui, lorsqu’il était adolescent, a su lui redonner confiance en lui : « Mon Grand-Père, que j’appelais Bon-Papa avait deux passions : le bricolage et le jardinage. Mon père n’était pas forcément très présent à la maison, car souvent en déplacement. Comme je n’habitais pas loin de chez mes Grands-Parents, j’allais régulièrement chez eux pour me réfugier dans l’atelier de Bon-Papa. Je savais que je l’y retrouverais. On n’avait pas forcément de grandes conversations, mais, grâce à lui et à ses encouragements discrets, je sais faire quelque chose de mes 10 doigts. D’ailleurs, j’ai hérité de son établi et de tous ses outils. Les utiliser est maintenant ma façon de lui rendre hommage et de le remercier de tout ce qu’il m’a légué. »

Dans les familles où le père est absent, il est la figure masculine de référence, le socle sur lequel les Petits-Enfants peuvent bâtir leur personnalité.

Redonner de importance au rôle du Grand-Père

Vous l’aurez compris : le Grand-Père a un rôle familial indispensable. Pourtant, nombreux sont ceux qui peinent à trouver leur place au sein de la famille, au sein de la société.

Notre astuce ? C’est Granny qui nous l’a donnée avec ses « Petits bons pour… ». L’objectif est simple : dégager des temps de tête-à-tête entre les Petits-Enfants et leur Grand-Père. A travers ces moments, ils peuvent se découvrir, et les Grands-Pères peuvent transmettre une passion, un héritage, une tradition. Des moments à privilégier pour donner toute son importance au rôle de Grand-Père.

D’ailleurs, tout comme la Grand-Mère, le Grand-Père a toute sa place aux grandes étapes de vie de ses Petits-Enfants. A la naissance, bien sûr, mais pas que. Les anniversaires, les rentrées à l’école, les auditions musicales ou compétitions sportives, les fêtes familiales et religieuses, la remise d’un diplôme, etc. sont autant d’espaces où la relation entre le Grand-Père et ses Petits-Enfants peut se renforcer. Tout cela permet d’entretenir le lien et de se créer des moments de complicité ainsi que de beaux souvenirs. Et puis, si par pudeur il est parfois plus difficile aux hommes – et les Grand-Père en sont – de dire verbalement leur amour à leurs Petits-Enfants, leur simple présence, leur regard lumineux, une étreinte peuvent suffire à témoigner de cet amour indéfectible.

Être Grand-Père, c’est donc aussi apprendre à le devenir, construire une histoire avec chacun de ses Petits-Enfants, l’âge étant, loin d’être une barrière, la garantie de la confiance, de l’expérience et des conseils avisés.

AU PROGRAMME :

Des astuces et conseils pour vos Petits-Enfants

Des idées d’activités pour toute la famille

Des dossiers pour vous aider à décoder le monde d’aujourd’hui

Et bien plus…

visuel-newsletter