Archives des expressions - Grand-Mercredi
expressions françaises drôles

Article

Les expressions loufoques à transmettre de génération en génération

Le français regorge d’expressions plus drôles les unes que les autres… et plus farfelues aussi ! Qui d’autre que les Grands-Parents pour transmettre toutes les saveurs de notre langue adorée à nos Petits-Enfants ? Voici un florilège des expressions françaises pleines d’humour, à faire rayonner à travers le monde ! 

  1. « Rire comme un bossu » 

Origine : L’expression, apparue au XIXème siècle, fait simplement référence à la locution “se tordre de rire” : les bossus ayant le “dos tordu”, l’analogie s’est faite naturellement. 

Signification : Rire aux éclats

Situation : Se dit de Grands-Parents hilares devant les bêtises de leurs Petits-Enfants.

  1. « Connu comme le loup blanc » 

Origine : Recensée dès le XIIIè siècle, ce dicton vient du fait que le loup était un animal craint et redouté dans les villages de France. Sa présence était donc très rapidement ébruitée et connue de tous, d’autant plus si l’animal était blanc ! 

Signification : Qualifie quelqu’un de très, très connu

Situation : On pourrait dire de votre amour pour vos Petits-Enfants qu’il est connu comme le loup blanc.

  1. « Gras comme un moine » 

Origine : Cette expression prend sa source dans la réputation qu’avaient les moines au XVIIIè siècle, d’être de très bons vivants et de savoir très bien manger.

Signification : Se dit d’une personne un peu enveloppée

Situation : On pourrait l’utiliser pour parler de votre Petit-Enfant de 8 mois, aux jambes bien potelées.

  1. « Triste comme un bonnet de nuit » 

Origine : Cette expression serait le raccourci d’un ancien dicton, “triste comme un bonnet de nuit sans coiffe”, qui exprimait l’idée d’esseulement, ou d’abandon. 

Signification : Qualifie une personne qui n’a pas un visage très rayonnant et n’a pas l’air très drôle.

Situation : Se dit d’un Petit-Enfant à qui on aurait refusé des bonbons.

  1. « Chauve comme un genou » 

Origine : Au XIXème siècle, le genou désignait tout simplement un crâne chauve. On peut aussi dire “chauve comme un œuf”.

Signification : Désigne une personne n’ayant plus de cheveux.

Situation : Difficile à employer sans être vexant, mieux vaut utiliser cette expression pour parler de personnages de fiction. 

  1. « Crier comme un putois » 

Origine : Cette expression date du XIXème et est une simple référence aux cris perçants que pousse le putois en cas de menace.

Signification : Crier très fort.

Situation : Se dit de Petits-Enfants torturés à coup de chatouilles.

  1. « Vieux comme les rues »

Origine : Cette expression très ancienne tire son origine dans le fait que les rues sont, par essence, elles aussi très anciennes et banales, puisqu’elles remontent aux origines de l’Homme en milieu urbain.

Signification : Qualifie quelque chose de très, très vieux et banal.

Situation : N’allez surtout pas dire à un Grand-Parent qu’il est vieux comme les rues… 

  1. « Bête comme ses pieds”

Origine : Cette expression se base sur la position anatomique de la tête, siège de l’intelligence et par opposition, le pied, partie du corps toute simple.

Signification : Désigne une personne pas très futée

Situation : Là encore, difficile à employer sans être vexant …! 

  1. « Bavard comme une pie »

Origine : Cet oiseau est connu pour le boucan qu’il fait dans nos jardins. 

Signification :  Parler sans cesse

Situation : Se dit d’un Petit-Enfant qui vient d’acquérir le langage et ne cesse de bavasser. 

  1. « S’ennuyer comme un croûton de pain derrière une malle » 

Origine : Si l’on ne connaît pas son origine exacte, cette expression et ses dérivés sont trouvés dans des citations dès le XIXème siècle. 

Signification : Tout est dit….

Situation : Se dit de Petits-Enfants un mercredi après-midi pluvieux, loin de leurs Grands-Parents.

  1. « Sale comme un peigne » 

Origine : À l’époque, les peignes étaient en bois. Or, le bois, si l’on ne le lustre pas, peut vite paraître très sale, d’où l’expression.

Signification : Qualifie quelque chose de très sale

Situation : Se dit d’un Petit-Enfant qui aurait sauté dans les flaques de boues sans ses bottes de pluie. 

  1. « Rouge comme un coq »

Origine : Cette expression ferait tout simplement référence à la crête écarlate des coqs.

Signification : Se dit d’une personne qui a du mal à gérer ses émotions et rougit facilement

Situation : Se dit d’un Petit-Enfant qui aurait dit une grosse ânerie à table. 

  1. « Menu fretin” 

Origine : Selon le dictionnaire Larousse, le fretin serait un petit poisson, trop jeune pour être capturé et donc, relâché par les pêcheurs. Ainsi, un menu fretin est un petit poisson sans assez d’importance pour que l’on y prête attention. 

Signification : Désigne une personne sans grande importance.

Situation : Se dit d’un camarade de classe désobligeant avec l’un de vos Petits-Enfants.

  1. « Vouloir le beurre et l’argent du beurre”

Origine : Cette expression vient tout simplement du bon sens paysan, qui veut que l’on ne peut pas vendre son beurre sans délivrer le produit à l’acheteur. 

Signification : Vouloir tout avoir sans contrepartie.

Situation : Se dit d’un Petit-Enfant qui voudrait avoir de bonnes notes à l’école sans faire son travail. 

  1. « Le soleil brille pour tout le monde » 

Origine : Cette expression est assez ancienne, puisqu’elle date du XVIIIème siècle. Elle serait la traduction d’une locution latine, dont l’origine se trouverait elle-même dans la Bible. 

Signification : Qualifie des avantages dont tout le monde peut profiter.

Situation : On peut dire que chez les Grands-Parents, le soleil brille pour tout le monde ! 

  1. « Faire un travail de Titan » 

Origine : Synonyme de “faire un travail d’Hercule”, cette expression vient de la mythologie grecque, dans laquelle les Titans ont dû abattre un travail gigantesque pour tenter de récupérer le pouvoir sur Zeus. 

Signification : Travailler énormément

Situation : Se dit d’un Petit-Enfant qui vous a impressionné avec la construction de sa cabane dans le jardin.

  1. « Enlever le pain de la bouche de quelqu’un »

Origine : Le pain étant l’aliment de base du Français au XVIIème siècle, l’ôter de la bouche de quelqu’un prend tout son sens. À noter que la première version de cette locution était « oster le pain de la main » de quelqu’un.

Signification : Priver quelqu’un de l’essentiel

Situation : 

  1. « Acheter un chat en poche » 

Origine : Elle tire son origine du mot “poche”, qui, au XVème siècle, désigne un sac. Ainsi, les vendeurs de viande pouvait vendre un chat à la place d’un lièvre, par exemple. 

Signification : Acheter quelque chose sans vérifier l’objet de la vente.

Situation : Se dit d’un Petit-Enfant qui aurait acheté un téléphone sur LeBonCoin sans vérifier s’il fonctionnait. 

  1. « Une histoire à dormir debout »

Origine : Au départ, “une histoire à dormir debout” était employé pour une histoire soporifique – tellement longue et inintéressante qu’elle endormait l’interlocuteur. 

Signification : Se dit d’une histoire peu vraisemblable

Situation : À dire à un Petit-Enfant qui vous raconterait de jolis bobards.

  1. « Être à couteaux tirés”

Origine : “Être à couteaux tirés” est une locution très ancienne, datant du XVIIème siècle. Elle vient du milieu de la guerre, où elle signifiait “être prêt à sortir les armes”. 

Signification : Qualifie une situation très tendue. 

Situation : Se dit de deux Petits-Enfants qui se chamaillent. 

 

Vous aimerez aussi...