Meilleure grand-mère, celle qui a toujours tout bon
BOUTIQUE

La meilleure grand-mère, c’est moi !

Meilleure grand-mère

Généralement, je la repère de loin.

Au parc, ses petits-enfants ne font pas de miettes car ils prennent leur goûter avec une lunch-box posée sur les genoux. Du coup, les pigeons les boudent. Malin.
Dans sa poussette au supermarché, le dernier de la fratrie est pelotonné dans un plaid à très grosse maille en mérinos, fruit d’un atelier de arm knitting qu’elle a fait la veille (on tricote avec ses bras en guise d’aiguilles, la méga-tendance du moment). Sympa.
Au musée, quand un troupeau de 3-6 ans se presse pour entendre trois phrases sur cinq de la visite contée, elle prend les siens sous son aile pour une contre-visite avec audio-guide ludo-pédagogique. Forcément.

Elle, c’est la Grand-Mère qui a tout bon. Tout le temps. Avec un coup d’avance.
Celle qui, dans un grand sourire où se mêlent pitié et désolation, est capable de me faire croire que j’ai tout faux avec mon spectacle de magie au théâtre machin-chouette et que Guignol est dépassé, sauf à Lyon. « N’importe quoi ! », comme diraient mes petits-enfants. Parfois, elle arriverait même à me faire douter.

Et puis je me reprends. Et puis je me dis que ça m’est bien égal. Et puis je réalise que les miettes, les pigeons, les courses folles au musée, les spectacles auxquels on comprend pas toujours tout, moi j’ai envie que ça dure toute la vie.
Du moment que mes petits-enfants sont près de moi.

 

 

Bouton inscription lettre de Grand-Mercredi

 

À LIRE AUSSI


Fermer et retourner à l'article