Echapper aux clichés de la Saint Valentin en allant voir un film loufoque
BOUTIQUE

De battre mon coeur ne s’est pas arrêté

Le Roi de coeur
Non mais…est-ce que vous m’avez bien regardée ? Est-ce que, selon vous, je suis du genre à cocher le 14 février sur mon agenda en espérant fébrilement que mon Paul – cet ours ! –  m’invitera à roucouler aux chandelles devant un menu dégustation en 3 services, avec un écrin à bijou en guise de dessert et maxi-gerbe de mimosa sur la lunette arrière de sa voiture ?
Franchement ? Non. Et vous avez raison ! Pour échapper cette année encore aux clichés de la Saint-Valentin, j’ai décidé de ruser en prenant les devants.
L’air de rien, pour la fête fatidique des amoureux, j’offre à ma presque-moitié bien mieux qu’une écharpe en alpaga : une parenthèse de nostalgie in-te-lli-gen-te.Me servant de la pauvreté légendaire des programmes télé, j’emmène Paul au cinéma voir une pépite du 7e art un peu loufoque : « Le Roi de cœur ». Une version magnifiquement restaurée sort ces jours-ci en salle, plus de soixante ans après, grâce à l’obstination des descendants du réalisateur Philippe de Broca. Une histoire de famille, encore.Je ne saurai donc trop vous recommander de jouer comme moi la carte du décalé pour marquer des points auprès de votre propre « roi de coeur ». Il y sera sensible, même hors calendrier !PS: quant à celles dont le cinéma ne repasserait malheureusement pas le film, je leur offre le DVD qui arrivera avant le 14 février !
Pour être tirée au sort par mes amis de Grand-Mercredi, envoyez-moi simplement votre adresse postale à l’adresse courrier@grand-mercredi.com

 

 

– Pour toutes celles qui sont en vacances avec leurs petits-enfants ou qui sont entrain de les préparer avec zèle, rendez-vous sur le site de Grand-Mercredi pour y retrouver tout un tas d’idées pour occuper vos petits vacanciers.
– Pour toutes celles qui sont chargées de garder « Pané », le poisson rouge dont la famille est partie aux sports d’hiver, dites-vous que vous n’êtes pas seule
– Et enfin, pour toutes celles qui rêvent de partager un moment culturel avec leurs petits-enfants pendant les vacances, suivez le guide !

Bouton inscription lettre de Grand-Mercredi

 

À LIRE AUSSI


Fermer et retourner à l'article