Quel comportement adopté face à une jeune maman pendant les vacances
BOUTIQUE

La jeune Maman

La jeune maman

Quel que soit le nombre de petits-enfants, Grand-Mère je suis, Grand-Mère je reste.

Pour le premier été de Zoé, 3 mois, dans notre maison de vacances, j’ai donc ressorti l’artillerie lourde: transat molletonné descendu du grenier, tour de lit lavé et re-lavé, moustiquaire, écoute-bébé et micro-parasol prêts à l’emploi. Tout, en somme, pour que ma fille Capucine dispose d’une logistique au top pour sa petite dernière !

Il faut donc m’imaginer, le jour de leur arrivée, en train de lui faire faire non sans fierté le tour de la propriétaire, avec un port de tête à mi-chemin entre celui de la mère poule et la nonchalance d’une star cannoise. J’ai vite déchanté…
Le mobile musical ? Un vrai parasite du sommeil, m’avoue la jeune parturiente. Le baby-phone ? Plus besoin, « y’a une super appli pour ça maintenant ». Le chauffe-biberon ? Officiellement inutile. Le tapis d’éveil qui fait pouic-pouic ? Pourquoi pas, mais « sinon une couette c’est bien aussi ».

Bien ! Pour éviter tout psychodrame, j’ai mis ça sur le compte de sa fatigue post-partum et des effets secondaires d’un baby blues mal digéré.
Après tout, qui me dit qu’à trop vouloir bien faire, je n’en ai pas fait trop ? On ne se refait pas !

Et Sybille ? Vous ai-je déjà parlé de ma grande amie Sybille ? 63 ans, célibataire pas toujours assumée mais la main sur le coeur, attendue mardi prochain chez moi et dans votre boîte mail.   


Pochettes parfumées Kerzon

 

Bouton inscription lettre de Grand-Mercredi

 

À LIRE AUSSI


Fermer et retourner à l'article